Une fête pour la diplomation

Chantale Charron, directrice de la Maison Jeunes-Est, a... (Spectre Média, Jessica Garneau)

Agrandir

Chantale Charron, directrice de la Maison Jeunes-Est, a reçu une médaille de l'Assemblée nationale pour son engagement dans le programme Accès 5.  Elle pose fièrement devant la première cohorte de finissants d'Accès 5 honorée jeudi à l'hôtel de ville.

Spectre Média, Jessica Garneau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Chloé Cotnoir</p>
Chloé Cotnoir
La Tribune

(Sherbrooke) La salle du conseil de l'hôtel de ville de Sherbrooke avait des airs de bal de finissants, mardi, alors que 29 jeunes déterminés et persévérants participant au programme Accès 5 ont été honorés pour leur graduation de l'école secondaire.

À tour de rôle, devant famille, amis, élus municipaux et bénévoles du programme, les jeunes ont reçu des certificats et des trophées pour souligner tous les efforts déployés dans les dernières années. Ils ont même eu droit au fameux lancer du chapeau de finissant.

La cérémonie de jeudi était également l'occasion de mettre en lumière le travail de Chantale Charron, directrice de la Maison Jeunes-Est, maitre d'oeuvre d'Accès 5, et de quatre autres bénévoles pleinement engagés auprès des jeunes du programme qui se sont vus remettre une médaille de l'Assemblée nationale par le député de Saint-François Guy Hardy.

Très humble, la directrice de la Maison Jeunes-Est a tenu à préciser que le succès d'Accès 5 repose sur le travail d'équipe.

« Je reçois avec beaucoup de joie cette médaille, mais Accès 5 fonctionne grâce à une centaine de bénévoles, mes collègues de la Maison Jeunes-Est... Je n'ai pas réussi à faire ça toute seule », tient à préciser Mme Charron, qui travaille à la réussite scolaire depuis plus de 20 ans.

« On travaille depuis 1994 au niveau de la réussite éducative, on a essayé plusieurs projets et initiatives au fil des ans. [...] Mais avec Accès 5, je crois que nous avons trouvé la bonne façon de faire pour nous, pour notre réalité », s'enthousiasme Mme Charron, le regard brillant en regardant les finissants bavarder gaiement dans la salle du conseil.

Accès 5 offre un suivi individualisé à des élèves à risque de décrochage pour divers motifs. Depuis sa création il y a cinq ans, il accompagne quelque 177 jeunes, dont la cohorte de finissants. Les responsables du projet mènent actuellement une campagne de financement, qui vise à assurer environ 440 000 $ annuellement pour le fonctionnement du programme.




À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer