• La Tribune > 
  • Actualités 
  • > 23e rassemblement des Faucheurs de Marguerites : l'aviation accessible 

23e rassemblement des Faucheurs de Marguerites : l'aviation accessible

Les aviateurs ont pu partager leur passion avec... (Spectre Média, Mari-Lou Béland)

Agrandir

Les aviateurs ont pu partager leur passion avec petits et grands lors du 23e rassemblement des Faucheurs de Marguerites.

Spectre Média, Mari-Lou Béland

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Matthew Vachon
La Tribune

(SHERBROOKE) Près d'une centaine d'avions d'un peu partout au Québec ainsi qu'un F-18 et un l-29 sont venus atterrir à l'aéroport de Sherbrooke sous les yeux de nombreuses petites familles en fin de semaine pour le 23e rassemblement des Faucheurs de Marguerites.

Certains des aviateurs venaient d'aussi loin que la Gaspésie pour participer à cette réunion aérienne, considérée comme la plus importante du genre au Québec. « Ça s'est bien déroulé, car nous avons eu une belle météo. Nous avons eu une bonne entrée de visiteurs qui s'approche des 5000 personnes en moyenne chaque année. Dans la journée de samedi, nous avons 70 avions qui étaient venus atterrir notamment », raconte le trésorier des Faucheurs de Marguerites Richard Audren.

Cela n'a pas manqué d'attirer bon nombre de curieux, dont plusieurs jeunes enfants désireux de découvrir le monde de l'aviation. Le but de ce rassemblement annuel est avant tout de transmettre la passion de l'aviation aux nombreux visiteurs qui se déplacement à l'aéroport de Sherbrooke. « Ce n'est pas un spectacle aérien. L'objectif est de faire un rassemblement de passionnés de l'aviation et on invite des pilotes de partout au Québec et au Canada. On s'est dit que l'on pouvait partager ça avec le public. Nous espérons accueillir les familles et de jeunes personnes pour leur montrer ce que c'est l'aviation. On veut leur prouver que ce n'est pas un sport d'aristocrates, que ça peut s'adresser à tout le monde. Il suffit d'être passionné », note M. Audren.

En plus de pouvoir regarder de près les nombreux avions qui ont foulé le tarmac de l'aéroport estrien, certains ont pu s'envoler et découvrir cette sensation pour la première fois. « Nous avons fait des baptêmes de l'air en avion ou en hélicoptère grâce à deux écoles de pilotage qui s'en occupaient. Les discussions avec les pilotes étaient également appréciées », croit-il.




À lire aussi

  • Un F-18 dans le ciel sherbrookois

    Sherbrooke

    Un F-18 dans le ciel sherbrookois

    L'événement Les Faucheurs de Marguerites a encore une fois réussi à attirer un avion supersonique dans le ciel de Sherbrooke. Vendredi après-midi, un... »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer