Les 20 ans du FTMS en coups de coeur

La directrice générale Malika Bajjaje et le président... (Spectre Média, Frédéric Côté)

Agrandir

La directrice générale Malika Bajjaje et le président Louis-André Nault invitent la population à revisiter l'histoire du Festival des traditions du monde pour célébrer sa vingtième édition. L'événement se tiendra du 9 au 13 août prochain.

Spectre Média, Frédéric Côté

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Matthew Vachon
La Tribune

(Sherbrooke) Dans un contexte de tensions internationales, le Festival des traditions du monde de Sherbrooke (FTMS), qui fête ses 20 ans, a plus que sa raison d'être.

Lorsque la première édition du FTMS a été présentée, le visage de la planète était fort différent de ce que l'on connaît aujourd'hui. « On revisite l'histoire des 20 ans du festival, mais on présente également comment la culture et les expressions deviennent un moyen pour célébrer la diversité, faire tomber les frontières et aller vers l'autre. En 2017, c'est sa raison d'être. Nous avons été avant-gardistes à ce propos, car il y a 20 ans, il n'y avait pas les enjeux d'aujourd'hui », note Malika Bajjaje, directrice générale du FTMS.

Passeports pour les immigrants

Il est donc tout à fait normal de voir les organisateurs remettre gratuitement des passeports de l'événement aux nouveaux immigrants qui sont venus s'installer à Sherbrooke au cours de la dernière année. « Pendant les cinq jours du festival, on crée un lieu d'échanges entre les cultures. C'est ça qui constitue l'âme d'un peuple et qui nous permet de vraiment connaître l'autre par sa culture, par sa gastronomie et par son savoir. La diversité, c'est notre ligne directrice et on veut conserver cet acquis », croit celle qui a quitté le Maroc pour s'installer au Québec en 1998.

Revisiter les coups de coeur

Les pavillons thématiques, c'est-à-dire les Portes de l'Asie, le Shack d'Amérique, le Pub irlandais, seront des lieux centraux de cet esprit d'ouverture sur le monde. Outre ceux-ci, les organisateurs ont décidé d'y aller pour une formule qui permettra de revisiter les coups de coeur des précédentes éditions pour marquer leur 20e anniversaire. Parmi les plus connus, il y aura notamment Boogat, Paul Kunigis, Rocky Dawuni ou encore Guylaine Tanguay comme artistes musicaux.

« Ce qui va attirer le plus les gens, c'est les pavillons et les soirées thématiques. Les Portes de l'Asie seront de retour pour célébrer leur culture. Pour sa part, le Shack d'Amérique sera là pour une deuxième édition pour mettre de l'avant l'univers québécois, cajun et autochtone. Finalement, le Pub irlandais, c'est un incontournable que tout le monde aime. C'est l'étoile du festival qui revient avec ses classiques », explique Mme Bajjaje.

Soirée musicale diversifiée

Des soirées thématiques tout en musique telles que Fusion Balkan'Est, Soirée country, Vibrante Afrique, Rythme des Tropiques et Fiesta caliente, seront également au menu pour proposer un éventail riche aux festivaliers qui se déplaceront pour l'occasion. Les coins de la gastronomie (17 restaurateurs), des artisans (70 exposants), de l'Espace orient et du Jardin du monde devraient également être populaires auprès de la clientèle.

Si la température collabore, Mme Bajjaje espère voir plus de 80 000 personnes fouler le site. Le FTMS se tiendra du mercredi 9 au dimanche 13 août. Pour la programmation complète, rendez-vous sur le www.ftms.ca.

Passeport à faibles coûts

Les passeports pour l'événement sont mis en prévente dès maintenant jusqu'au 31 juillet au coût de 10 $. Une fois cette date passée, il sera toujours possible de se procurer un passeport, mais cette fois au coût de 15 $.

Pour ceux qui désirent seulement assister à une journée du FTMS, les billets d'un jour seront disponibles à l'entrée pour 7 $. L'entrée est gratuite pour les 14 ans et moins.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer