Un gros lot de 55 M$: les Watervillois se réjouissent

Le voisin immédiat de Ann-Marie Francis, Steve Bradette,... (La Tribune, Tommy Brochu)

Agrandir

Le voisin immédiat de Ann-Marie Francis, Steve Bradette, est très content de voir celle qu'il côtoie depuis une quinzaine d'années remporter 55 millions de dollars.

La Tribune, Tommy Brochu

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Crédit photo : Spectre média : Jessica GarneauJournaliste : Photos Seules Cut Tommy Brochu correspondant Coaticook
Tommy Brochu
La Tribune

(Waterville) Le gros lot de 55 millions de dollars gagné par l'ancienne conseillère municipale Ann-Marie Francis est le sujet de l'heure à Waterville. Les citoyens de la petite ville se réjouissent du gain remporté par leur consoeur.

Ann-Marie Francis est une femme appréciée de son voisinage. « C'est une madame très, très, très gentille, insiste son voisin immédiat, Steve Bradette. On ne peut pas demander mieux comme voisin. On s'entraide et je n'ai jamais eu de problèmes avec eux. (...) Elle ne l'a pas eu facile, c'est tant mieux pour elle. Je suis vraiment content pour eux autres », a-t-il commenté lundi après-midi.

La gagnante du Lotto Max vit depuis une quinzaine d'années dans sa demeure de Waterville. Mme Francis et son conjoint contribuent au bien-être de leur communauté. « Les deux sont très impliqués dans les loisirs de la municipalité », renchérit Steve Bradette.

Une cagnotte qui fait jaser

Si le gros lot de 55 000 000 a été une source de mystère pendant quelques jours en Estrie, il était encore sur les lèvres de la majorité des habitants de Waterville lundi. Dans les commerces et dans les rues, pratiquement tout le monde avait son mot à dire sur le sujet.

« J'ai été faire vérifier mon billet ce matin, raconte Éric Côté, un autre voisin de la gagnante. Lorsque j'ai entendu le son de mon billet qui était gagnant, j'ai eu un drôle de visage. Finalement, j'ai gagné deux dollars! Mais sans blague, c'est excitant. D'habitude ça arrive toujours aux autres, mais là, c'est ici que ça se passe », a-t-il commenté, tout en mentionnant à quel point il est heureux pour les nouveaux millionnaires.

«Souvent, les gens disent que ça n'arrive qu'aux autres.»


De son côté, une caissière de l'épicerie de la petite municipalité, Monique Faucher, est très heureuse pour sa cliente. « Moi, je suis contente et je crois que tout le monde peut gagner. Souvent, les gens disent que ça n'arrive qu'aux autres. Ce n'est pas vrai et on en a la preuve aujourd'hui. Je suis contente que ça lui arrive. Elle a déjà acheté de la loto ici, c'est plate que ce ne soit pas nous qui ayons vendu le billet gagnant, mais on ne peut pas tout avoir! », s'est-elle exclamée en riant. 

Une cliente, qui passait à la caisse au même moment, avait une autre opinion de la situation. « J'aurais beaucoup aimé que ce soit un groupe de personnes qui gagnent. 55 millions de dollars, c'est beaucoup d'argent pour une seule personne, mais c'est correct, je suis quand même contente pour elle! »




À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer