Motrec choisit Sherbrooke

Après avoir envisagé de déplacer ses activités dans... (Spectre Média, Maxime Picard)

Agrandir

Après avoir envisagé de déplacer ses activités dans une autre municipalité, Blair McIntosh, président et chef de la direction de Motrec International, a annoncé que l'entreprise sherbrookoise avait acquis un terrain dans le parc industriel régional de Sherbrooke pour y poursuivre son expansion.

Spectre Média, Maxime Picard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Pour soutenir son importante croisssance, Motrec International a acquis un terrain de 30 000 mètres carrés dans le parc industriel régional de Sherbrooke. L'entreprise spécialisée dans la fabrication de véhicules électriques industriels confirme ainsi qu'elle poursuivra son expansion en sol sherbrookois, elle qui avait considéré la possibilité de bâtir sa nouvelle usine à Drummondville, Magog, Windsor ou Plattsburgh.

« Après avoir exploré toutes les options, l'entreprise a décidé de renouveler sa confiance envers la ville de Sherbrooke en se portant acquéreuse de ce site. L'acquisition de ce terrain est une première étape importante menant à la réalisation de notre projet d'expansion qui se voudra créateur de valeur pour la grande famille Motrec, ainsi que pour notre région. Nous croyons que ce site sera une vitrine de premier plan qui permettra de faire rayonner notre entreprise », a expliqué Blair McIntosh, président et chef de la direction de Motrec International.

Le terrain est situé à l'intersection du boulevard de Portland et de la rue Robert-Boyd. Selon le sommaire décisionnel de la Ville de Sherbrooke, Motrec International compte débuter la construction d'un bâtiment d'environ 5700 mètres carrés (61 200 pieds carrés) dès le printemps 2017. L'entreprise qui emploie 60 personnes prévoit embaucher au moins 29 employés supplémentaires dans un horizon de trois ans. Cette implantation générera des investissements de plus de 5,2 M$.

Le terrain a pour sa part été acquis de la Ville de Sherbrooke pour une somme de 140 033 $, ce qui représente un prix de 4,7326 $ le mètre carré ou 0,44 $ le pied carré.

« Malgré l'incertitude politique aux États-Unis, pays constituant le principal marché d'exportation, l'entreprise est optimiste : les conditions économiques seront favorables et les critères de succès seront réunis afin de réaliser le projet, actuellement en phase d'analyse, en 2017 », souligne M. McIntosh.

« Nous avons vraiment le vent dans les voiles. Par exemple, nous avons récemment effectué une vente de 100 véhicules chez Sadara en Arabie saoudite, un contrat d'une valeur de près de 2,5 M$. Nous avons également fait des percées significatives chez GM à Shanghai et nous avons consolidé nos positions au Mexique et en Afrique du Sud », ajoute la direction de Motrec.

Établi à Sherbrooke depuis 1988, le fabricant de véhicules sur mesure répond aux besoins des plus grands joueurs de l'industrie, tels que FedEx, Tesla, GM, Ford, Walmart, Air Canada et bien d'autres.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer