Vague de départs à la Ville de Magog

Les départs se succèdent à un rythme rapide... (Archives, La Tribune)

Agrandir

Les départs se succèdent à un rythme rapide à la tête de la Ville de Magog, si bien que le nouveau grand patron de la municipalité, Jean-François D'Amour, dirigera bientôt une équipe en majeure partie renouvelée.

Archives, La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(MAGOG) Les départs se succèdent à un rythme rapide à la tête de la Ville de Magog, si bien que le nouveau grand patron de la municipalité, Jean-François D'Amour, dirigera bientôt une équipe en majeure partie renouvelée.

Actuellement, la Ville de Magog cherche un remplaçant pour Michel Turcotte, qui occupe le poste de directeur des travaux publics. M. Turcotte arrive à la fin de son contrat et a décidé de prendre sa retraite à fin de 2017, selon les informations transmises.

La Ville est à la recherche d'un remplaçant pour M. Turcotte depuis un moment déjà, mais ses efforts ne lui ont pas encore permis de dénicher la « perle rare ».

« Ce n'est pas facile de trouver une personne pour ce poste. D'autres municipalités ont les mêmes difficultés que nous. Ça prend une personne avec un profil d'ingénieur, de l'expérience et la capacité de gérer une équipe d'employés assez importante », explique Nathalie Pelletier, présidente de la Commission des ressources humaines de la municipalité.

Tout récemment, Jean-Nicolas Bergeron a pour sa part annoncé qu'il quittait ses fonctions de directeur des ressources humaines de la Ville. Il est parti pour « relever des défis ailleurs ».

Peu de temps avant, soit à la fin de l'année 2016, Anne Couturier avait elle aussi dit au revoir à ses collègues. Elle jugeait que le temps était venu pour elle de profiter d'une retraite bien méritée après nombre d'années de service à titre de directrice des finances.

À court terme, la municipalité sera par surcroît forcée de trouver un remplaçant à Serge Collins, actuel directeur par intérim du Service de protection contre les incendies. Le processus pour lui trouver un remplaçant n'a pas été enclenché, mais cela ne saurait tarder.

Rappelons que M. Collins a succédé à Luc Paré, qui avait exprimé son souhait d'occuper de nouvelles fonctions au sein de la municipalité. Ce dernier a été réaffecté à de nouvelles tâches liées à la protection civile et à l'inspection des bâtiments au cours des derniers mois.

Mais ce n'est pas tout, car la Ville a créé un nouveau poste de directeur de la planification et du développement du territoire il y a peu de temps. Au moment de combler ce poste, le choix de la municipalité s'est arrêté sur Réal Girard, un ancien employé de la Ville de Sutton.

Mairesse de Magog, Vicki-May Hamm voit d'un bon oeil le renouvellement de l'équipe de direction de la Ville. « Je considère ça très positif parce que l'équipe ressemblera à notre nouveau directeur général », note-t-elle, tout en affirmant que personne n'a été poussé vers la sortie.

Dans la foulée, Mme Hamm souligne qu'une relation harmonieuse existe entre Jean-François D'Amour et le conseil municipal. « Il fait bien le pont entre les élus et l'équipe de direction. Il apporte une belle énergie », fait-elle valoir.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer