L'UdeS amasse la somme de 95,8 M$

La campagne de financement D'avenirs et de passions... (Spectre Média, René Marquis)

Agrandir

La campagne de financement D'avenirs et de passions de l'Université de Sherbrooke a permis d'amasser 95,8 M$. Sur la photo : Vincent Jolicoeur, président du C.A. de l'Université de Sherbrooke, Pierre Cossette, recteur élu, Normand Legault, président de la campagne, Luce Samoisette, rectrice, et Me Luc Borduas, président de la Fondation de l'UdeS.

Spectre Média, René Marquis

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Stéphanie Girard
La Tribune

(Sherbrooke) L'Université de Sherbrooke a recueilli 95,8 M$ jusqu'à maintenant dans sa campagne de financement majeure D'avenirs et de passion. De ce montant, une aide significative provient de la communauté universitaire.

« À la dernière campagne, on avait amassé 6 millions de la part de nos employés, étudiants, etc. Cette fois-ci, on a amassé 24 millions à l'interne, donc quatre fois plus, c'est une réussite extraordinaire. Et ça, c'est un levier important parce que lorsqu'on va voir les donateurs avec nos projets, la première question qu'on nous pose c'est : est-ce que la communauté universitaire y croit? On est alors capable de leur dire qu'elle y croit tellement qu'elle a contribué pour 24 millions », mentionne Luce Samoisette, rectrice de l'Université de Sherbrooke.

C'est dans la bibliothèque de la faculté de droit que les membres de la communauté universitaire et les donateurs s'étaient réunis vendredi matin afin de prendre connaissance du montant amassé depuis le début de la campagne D'avenirs et de passions en 2012, bibliothèque d'une valeur de 4 M$ entièrement rénovée grâce aux fonds amassés.

Rappelons que cette campagne de financement majeure est la sixième déployée par l'Université de Sherbrooke. La communauté universitaire a été sollicitée au départ, puis les partenaires économiques en 2015. La campagne met de l'avant des projets d'envergure qui ont des retombés dans toutes les sphères de la société. Elle est prévue jusqu'en 2020.

Un succès retentissant

Pour Normand Legault, président de la campagne, ce montant de 95,8 M$ est époustouflant. « Il s'agit d'une réussite exemplaire qui tient à l'exceptionnelle mobilisation des donateurs et donatrices. Je suis extrêmement reconnaissant envers leur engagement », mentionne-t-il.

« C'est une très grande fierté parce que dans le contexte actuel, la philanthropie est plus difficile. Il faut faire une différence et c'est ce qu'on voulait faire à l'Université de Sherbrooke. On a réussi à le faire au cours des dernières années malgré le contexte particulièrement difficile », ajoute Luce Samoisette.

Parmi les nombreuses retombées engendrées, 10,7 M$ ont été remis sous forme de quelque 4000 bourses d'études, incluant celles d'excellence, d'engagement, d'aide financière et celles encourageant les étudiants athlètes. Pour propulser les recherches en neuroinformatique, ce sont 914 000 $ qui ont été investis. Ce domaine permettra de mieux diagnostiquer et traiter les maladies liées au cerveau. Une centaine de patients bénéficient déjà de ces recherches.

Une rectrice comblée

En poste jusqu'au 1er juin, Luce Samoisette quittera ses fonctions avec le sentiment du devoir accompli. « Je passe le relais au prochain recteur qui est très motivé pour continuer le travail, donc je suis très heureuse. Il part avec une très belle université qui est prête pour un rehaussement du financement de la part du gouvernement », indique-t-elle.

« Afin de stimuler la réalisation de nombreux projets et pouvoir encore mieux répondre aux besoins croissants de notre société, je poursuivrai la campagne avec l'ensemble des relayeurs », affirme Pierre Cossette, le recteur élu, que Mme Samoisette a d'ailleurs mis au défi de doubler les 95,8 M$ annoncés.

« Les relayeurs qui dans chacune des facultés ont décidé de prendre en main un projet en se disant que "ce n'est pas un objectif financier qu'on veut atteindre", mais plutôt "c'est ce projet-là qu'on veut financer", c'est ce qui a fait la différence dans cette campagne », conclut la rectrice.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer