La Table des MRC accorde 500 000 $ à l'aéroport

Hugues Grimard, président de la Table des MRC... (Spectre Média, Jessica Garneau)

Agrandir

Hugues Grimard, président de la Table des MRC de l'Estrie et préfet de la MRC des Sources, Bernard Sévigny, maire de Sherbrooke, et Robert G. Roy, préfet de la MRC du Haut-Saint-François, ont annoncé une contribution de 500 000 $ à l'aéroport de Sherbrooke, provenant de la Table des MRC de l'Estrie.

Spectre Média, Jessica Garneau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Chloé Cotnoir</p>
Chloé Cotnoir
La Tribune

(SHERBROOKE) La Table des MRC de l'Estrie accorde une contribution de 500 000 $ à l'aéroport de Sherbrooke. Cette somme servira à la mise à niveau des infrastructures.

Le 500 000 $ provient de la liquidation des surplus de la Conférence régionale des élus de l'Estrie, dissoute en 2015, qui s'élèvent à 1,5 M$.

« Nous sommes fiers de contribuer collectivement à ce grand projet régional qu'est le développement de l'aéroport de Sherbrooke », a lancé d'entrée de jeu Hugues Grimard, président de la Table des MRC de l'Estrie et préfet de la MRC des Sources.

La nature des travaux qui seront réalisés grâce à cette aide financière reste à être déterminée.

« Cet investissement est essentiel afin de conserver nos acquis régionaux dans le domaine de l'aviation et pour être prêt à d'éventuels développements d'affaires et touristiques qui nécessiteraient une infrastructure de qualité telle que l'aéroport de Sherbrooke », a soutenu M. Grimard.

Préfet de la MRC du Haut-Saint-François, Robert Roy a souligné que les 14 municipalités du Haut-Saint-François avaient perdu quelque 1000 emplois dans les dernières années.

« Et je suis convaincu qu'avec un aéroport, on aurait pu en sauver, a-t-il ajouté. On a toujours su se relever, mais ça devient difficile. Il faut une structure pour attirer des entreprises et c'est intéressant pour elles d'avoir accès à des vols. C'est même devenu un facteur de localisation pour les compagnies qui veulent s'établir dans un nouveau marché. »

Présent à la conférence de presse, le maire de Sherbrooke se réjouissait de l'appui financier de la Table des MRC.

« Je tiens à remercier les maires et mairesses de la région du signal qu'ils envoient pour le développement de cet outil de développement régional qu'est l'aéroport et qui va bénéficier à l'ensemble des communautés de l'Estrie », a affirmé Bernard Sévigny.

Rappelons que plusieurs travaux doivent être réalisés dans la prochaine année grâce à un investissement de 1 M$ de la Ville de Sherbrooke.

Entre autres, les réservoirs pour le carburant doivent être remplacés, une rue doit être pavée pour avoir accès aux hangars, les fissures présentes sur la piste doivent être colmatées, le pavage du tarmac doit être refait et les abords de la piste de décollage et d'atterrissage doivent être drainés.

La somme de 500 000 $ servira à réaliser d'autres travaux non ciblés pour l'instant.

Advenant une entente avec une compagnie aérienne, la Ville devrait également injecter 1,7 M$ pour terminer de mettre les installations à niveau.

« Depuis 4 ou 5 ans, il y a eu plus de 10 000 mouvements, décollage et atterrissage, à l'aéroport. La région croit en son potentiel : il y a un marché de 300 000 personnes dans un rayon d'une heure autour de l'aéroport », a tenu à rappeler M. Sévigny.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer