Vincent Beaudry parmi les 32 finalistes au poste d'astronaute

Vincent Beaudry... (Fournie)

Agrandir

Vincent Beaudry

Fournie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Vincent Beaudry a survécu à la dernière coupure de l'Agence spatiale canadienne (ASC) et se trouve désormais parmi les 32 aspirants aux postes d'astronautes canadiens.

Rappelons que L'ASC est à la recherche de deux candidats pour joindre les rangs de sa nouvelle génération d'explorateurs de l'espace. Lancée en juin dernier, la campagne de recrutement a attiré 3772 candidatures.

Huit mois plus tard, après plusieurs étapes de sélection comprenant des examens d'entrée à la fonction publique et des examens médicaux approfondis, 47 hommes et 23 femmes, dont le Sherbrookois Vincent Beaudry, étaient toujours en lice pour devenir astronautes.

De ce nombre, 38 ont été remerciés vendredi, permettant du même coup à 19 hommes et 13 femmes de garder intact leur rêve d'explorer l'espace.

Sur les 32 candidats, sept sont Québécois. Outre celle de Vincent Beaudry, qui est détenteur d'un baccalauréat en génie mécanique et d'une maîtrise en génie aérospatial de l'Université McGill, les candidatures de Julie Bellerose (Montréal), Marc Evans (Québec), Charles-Philippe Lajoie (Rouyn-Noranda), Evan Alexander Beirne Thomas (Montréal), James Veilleux (Beauceville) et Andréane Vidal (Montréal) ont été retenues par l'ASC.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer