«De l'argent récolté dans les poches des contribuables»

Des membres des groupes sociaux ont manifesté mardi... (Spectre Média, Frédéric Côté)

Agrandir

Des membres des groupes sociaux ont manifesté mardi au centre-ville de Sherbrooke en marge de la présentation du budget provincial.

Spectre Média, Frédéric Côté

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) «On se réjouit des investissements dans les programmes sociaux, mais pas de la provenance de l'argent : cet argent a été récolté dans les poches des contribuables dans les années précédentes alors qu'on nous disait qu'il fallait nous serrer la ceinture.»

Ce résumé du budget Leitao est celui de Jimmy Forgues, coordonnateur chez Solidarité populaire Estrie, un groupe de défense collective des droits.

«Si on regarde seulement le budget de cette année, on est heureux. Mais sur une échelle de quatre ans, nous sommes très insatisfaits», ajoute M. Forgues.

Les baisses d'impôt annoncées mardi ont été présentées par le gouvernement de Philippe Couillard comme un «cadeau» aux contribuables, mais il n'en est rien, croit Jimmy Forgues.

«Ces baisses d'impôt viennent des coupes dans les programmes sociaux des trois dernières années. On redonne de l'argent de façon individuelle. À la place, pourquoi on n'aurait pas simplement laissé l'argent dans les programmes sociaux où tout le monde peut en bénéficier ?»

Les annonces d'investissements supplémentaires en santé et en éducation ont réjoui les différents intervenants qui se sont réunis mardi soir pour une écoute collective du budget provincial.

Mais ça soulève plusieurs questions encore.

«Pour l'éducation, on craint de savoir si ce sera un financement par projets. Il n'y a plus de place pour réduire dans la structure, elle est déjà fragilisée», souligne M. Forgues.

Les organisations de défense des droits sont encore des grands oubliés ; ils n'ont eu aucune indexation depuis plus de dix ans.

Bref, encore beaucoup de questions planaient à la suite de l'écoute du budget.

«C'est un budget qui a été présenté pour charmer la population en vue des prochaines élections [à l'automne 2018]», ajoute Jimmy Forgues.




À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer