« Il ne faut pas se croire invincible », dit une camionneuse

Au volant d'un poids lourd de Transport Memphré,... (Photo fournie par Radio-Canada Estrie)

Agrandir

Au volant d'un poids lourd de Transport Memphré, la camionneuse Marie-Ève Fauteux a réussi à immobiliser son camion tout en évitant de heurter des véhicules devant elle, lors du carambolage survenu mardi après-midi sur l'autoroute 10. « On n'est pas plus en sécurité parce qu'on est gros », assure-t-elle.

Photo fournie par Radio-Canada Estrie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Magog) Ce n'est pas parce qu'on se trouve à bord d'un poids lourd qu'on demeure impassible lorsqu'une collision ou un carambolage se produit. Camionneuse chez Transport Memphré, Marie-Ève Fauteux en sait quelque chose.

Marie-Ève Fauteux... (Photo tirée de Facebook) - image 1.0

Agrandir

Marie-Ève Fauteux

Photo tirée de Facebook

Mardi vers 15 h 40, Mme Fauteux a dû appliquer les freins rapidement quand elle s'est aperçue que, soudainement, il était impossible pour elle et son camion de poursuivre leur route en direction ouest sur l'autoroute 10 à Magog.

« Je suivais des voitures et on roulait autour de 70 à 80 kilomètres à l'heure. Les autos ont commencé à ralentir devant moi, mais ça s'est fait de façon tellement rapide que j'ai dû me tasser dans la voie de gauche pour éviter de les frapper », raconte-t-elle.

Une fois dans la voie de gauche, Marie-Ève Fauteux a vu à l'avant des gyrophares qui témoignaient de l'existence d'un problème plus loin. Elle a alors réussi à immobiliser son camion sans trop de difficulté et en évitant une collision.

Ayant déjà vu la mort de près lors d'un précédent accident, Mme Fauteux avoue qu'elle a eu « vraiment peur mardi. On n'est pas plus en sécurité parce qu'on est gros. Il ne faut pas se croire invincible. »

Selon elle, les automobilistes sont souvent eux-mêmes la cause de leur malheur lorsqu'ils ont des accidents.

Elle en arrive à cette conclusion après avoir passé des milliers d'heures sur les routes.

« Par exemple, en situation difficile, les feux d'urgence sont un bon moyen pour avertir les autres que c'est dangereux, mais les gens n'utilisent presque jamais ce genre de chose. Certains déneigent aussi mal leur voiture avant de partir ou roulent avec des pneus d'été en hiver. Plusieurs devraient changer leurs comportements. »

Notons en terminant que d'autres camionneurs de Transport Memphré ont été immobilisés pendant de longues heures avec leur véhicule sur des autoroutes dans la région de New York et au retour de Toronto mardi et mercredi. La cause à nouveau : la dernière tempête.




À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer