• La Tribune > 
  • Actualités 
  • > L'entretien de la patinoire Bleu Blanc Bouge coûte plus cher que prévu 

L'entretien de la patinoire Bleu Blanc Bouge coûte plus cher que prévu

L'entretien de la patinoire réfrigérée Bleu Blanc Bouge... (Archives La Tribune, Maxime Picard)

Agrandir

L'entretien de la patinoire réfrigérée Bleu Blanc Bouge coûte 125 000 $ par année, alors que la Ville de Sherbrooke avait prévu une dépense annuelle de 45 000 $.

Archives La Tribune, Maxime Picard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) L'entretien de la patinoire réfrigérée Bleu Blanc Bouge coûte trois fois plus cher à la Ville de Sherbrooke que ce qui était prévu au départ.

Les coûts d'exploitation de la patinoire réfrigérée s'élèvent à environ 125 000 $. La Ville avait plutôt anticipé une dépense de 45 000 $ annuellement.

« Il faut prendre les choses pour ce qu'elles sont. Nous avions prévu ouvrir la patinoire à 15 h, nous l'ouvrons plutôt à 9 h pour que plus de jeunes puissent en profiter. Ça coûte plus cher, oui, mais c'est notre responsabilité de la rendre disponible », a expliqué le maire de Sherbrooke Bernard Sévigny.

Plus d'heures d'ouverture signifient plus de surveillance de la part des cols bleus et une plus grande utilisation de l'équipement pour l'entretien notamment.

« Nous avons fait des choix en conséquence, par exemple de louer une zamboni plutôt que de l'acheter », a-t-il ajouté.

Selon des données recueillies par Radio-Canada, les coûts d'exploitation dans d'autres villes qui disposent d'une patinoire offerte par la Fondation du Canadien pour l'enfance sont aussi de l'ordre de 150 000 $.

« Les budgets ont été demandés au conseil et approuvés. Oui ça coûte plus cher que prévu, mais ça ne coûte pas plus cher que dans d'autres villes », a nuancé le maire Sévigny.




À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer