Encore de la neige dans les stations de ski

Les stations de ski de la région offrent... (Archives, La Tribune)

Agrandir

Les stations de ski de la région offrent des conditions de ski printanières en raison du redoux survenu au cours des derniers jours.

Archives, La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Magog) À quoi ressemblera la semaine de relâche scolaire dans les stations de ski de la région? Difficile de le prévoir avec exactitude, mais il est évident que les dirigeants des centres de ski auraient préféré un scénario différent.

Contrairement à ce que certains pourraient croire compte tenu des conditions climatiques des derniers jours, une épaisse couche de neige recouvre encore la majorité des pistes des stations de ski de l'Estrie. La couverture de neige dans les sous-bois est cependant mois épaisse et certaines des pistes se trouvant en secteur boisé peuvent être fermées.

« Nous avons assez de neige pour demeurer ouvert durant toute la relâche scolaire, indique Johann Dumont-Baron, responsable des opérations au mont Bellevue à Sherbrooke. Cela dit, ce n'est pas impossible qu'on ferme momentanément pour laisser passer un épisode de pluie et ainsi éviter que nos pistes soient trop endommagées. »

En dépit de la fonte observée ces derniers jours et des prévisions météorologiques incertaines à court terme, M. Dumont-Baron prévoit que de nombreux skieurs et planchistes se rendront au mont Bellevue pendant les belles journées de la semaine de relâche. « Quand la température sera au-dessus de zéro, les conditions seront très intéressantes. Et on travaillera les pistes si ça reste en-dessous du point de congélation », explique-t-il.

À la station Mont Orford, la directrice des ventes et du marketing, Mélanie Morier, indique que les skieurs et planchistes ont eu droit à des « conditions de printemps » durant toute la dernière semaine. « C'était super! Et ce qui était bien en plus, c'est qu'on avait beaucoup d'Américains », révèle-t-elle.

Mme Morier laisse entendre que l'achalandage risque de varier beaucoup d'une journée à l'autre pendant la semaine de relâche. « La perception des gens face à la météo fait parfois en sorte qu'ils hésitent à venir même si les conditions restent bonnes », souligne-t-elle.

Directeur de l'école de glisse à la station Owl's Head, Pierre Dussault reconnaît aussi qu'il existe une part d'incertitude. « Les réservations pour les cours de ski continuent à entrer. On ne sent pas que les gens ont changé leurs plans. Mais on verra. De toute manière, ce n'est pas nous qui aurons le dernier mot en ce qui concerne la température », philosophe-t-il.

Au parc du Mont-Orford

La directrice du parc national du Mont-Orford, Brigitte Marchand, avoue quant à elle sans difficulté qu'elle aurait préféré que la semaine de relâche ne commence pas avec un épisode de pluie. « C'est triste », admet-elle.

Actuellement, l'ensemble du réseau de pistes de ski de fond et de raquette demeure accessible dans le parc du Mont-Orford. Et Mme Marchand promet que le personnel de l'aire protégée fera tout en son pouvoir pour que les conditions restent belles sur les sentiers tous les jours.

« Si on a des journées un peu au-dessus de zéro avec du soleil, je m'attends à ce que les gens aient le goût de sortir. Éventuellement, c'est donc possible qu'on ait des épisodes très achalandés », fait-elle valoir.

Un début de relâche sous la pluie

Avec les températures élevées et la pluie que l'on attend à Sherbrooke dans les prochains jours, les activités extérieures risquent d'être difficilement praticables pendant la semaine de relâche.

La Ville de Sherbrooke confirme que les temps chauds des derniers jours la forcent à fermer ses patinoires extérieures à l'exception de la patinoire Bleu, Blanc, Bouge, du parc Alfred-Élie-Dufresne, et la patinoire du Domaine Howard. Elle ajoute par ailleurs 27 heures de patinage libre dans les arénas du territoire pour compenser.

Des plages horaires supplémentaires ont donc été ajoutées pour les arénas Ivan-Dugré, Eugène-Lalonde, Julien-Ducharme, Philippe-Bergeron, Jane et Eric Molson, à l'Université Bishop's, et au Centre récréatif de Rock Forest.

Pour connaître l'horaire détaillé des activités, il est possible de consulter le sherbrooke.ca/patin.

À la base de plein air André-Nadeau, on pourra possiblement faire du ski de fond, de la raquette, de la glissade sur tubes et du vélo sur neige... si les conditions le permettent. Pour savoir si ces activités sont ouvertes, il suffit de consulter la page Facebook de la base de plein air.

Pour déjouer les caprices de dame Nature, on amènera ses petits s'amuser à l'intérieur au Centre de foires de Sherbrooke. Des jeux gonflables et des manèges seront installés à partir de mercredi. L'événement « Relâche ton fou! » débutera tous les jours à 9 h et se terminera à 19 h, du 1er au 4 mars.

Quant à la piscine Montcalm, celle-ci a dû être fermée vendredi en raison d'un bris de transformateur. Toutefois, la piscine rouvre ce samedi et les activités prévues se dérouleront selon l'horaire habituel.

Pour découvrir une foule d'activités culturelles offertes à Sherbrooke pendant la semaine de relâche, consultez notre magazine. Catherine Montambeault et Jonathan Custeau




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer