Aux armes professeurs! Aux armes!

Les membres du Syndicat des professeurs et professeures... (Archives La Tribune, Jessica Garneau)

Agrandir

Les membres du Syndicat des professeurs et professeures de l'Université de Sherbrooke sont en grève.

Archives La Tribune, Jessica Garneau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Tribune

Ce matin je regardais des photos de professeurs grévistes sur Facebook. Je n'avais pas imaginé que c'était à ce point. Des gens maigres, le regard éteint, le teint blafard et maladif, bref, les stigmates de l'indigence la plus noire se lisent sur leur visage. On dirait qu'ils sortent des pages de Germinal. Mais même le génie de Zola n'aurait pu dépeindre une situation aussi catastrophique. La mort rôde. Elle attend patiemment de faucher un de ces cadavres qui marche encore.

Pauvres gens! Maudite université! Comment est-il possible d'exiger que les professeurs qui ne font pas de recherche puissent donner davantage de cours? C'est un outrage au genre humain! Et dire que les professeurs ne sont payés que 100 000 $ par année. Ce n'est pas un salaire, c'est une aumône et encore, le mot demeure trop fort.

Comment est-il possible de vivre avec un pareil traitement? Comment leur sera-t-il possible de prendre leur retraite de façon décente avec un maigre fonds de pension de 1,5 million de dollars? Tous ces Gavroches devront faire la manche et tendre une main misérable et famélique aux riches ouvriers qui, avec dédain, détourneront le regard après leur avoir craché à la gueule. À la vue d'une telle vision, mes yeux se remplissent de larmes et ma gorge se serre d'émotion. (...)

Maintenant qu'ils sont dans le dénuement le plus complet, habillés de hardes pour se protéger d'un froid polaire, un froid qui perce la peau comme des couteaux acérés, un froid qui brûle le visage comme un chalumeau, il n'y a pas d'autres choix. Ils doivent prendre le rectorat d'assaut comme les Parisiens l'ont fait de la Bastille. Il faut renverser ce monument d'oppression et d'injustice. Aux armes professeurs! Aux armes professeurs libres! Défendez votre liberté!

Pascal Cyr

Sherbrooke




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer