• La Tribune > 
  • Actualités 
  • > Recensement : la région enregistre la plus forte croissance au Québec 

Recensement : la région enregistre la plus forte croissance au Québec

La région métropolitaine de recensement de Sherbrooke a... (Archives, La Tribune)

Agrandir

La région métropolitaine de recensement de Sherbrooke a connu la plus forte hausse de population au Québec au cours des cinq dernières années. Le nombre d'habitants a fait un bond de 4,9 pour cent, passant de 202 261 personnes en 2011 à 212 105 personnes en 2016.

Archives, La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) La région métropolitaine de recensement (RMR) de Sherbrooke a connu la plus forte hausse de population au Québec au cours des cinq derrières années.

Selon Statistique Canada, qui a publié, mercredi, les données du recensement 2016, la RMR de Sherbrooke a fait un bond de 4,9 pour cent passant d'une population de 202 261 personnes en 2011 à 212 105 en 2016.

«Selon les données disponibles pour le moment, il n'est pas possible d'analyser les facteurs attribuables à cette hausse de population», explique l'analyste Sandrine Levasseur de Statistique Canada.

Les RMR de Québec (4,3%$), Montréal (4,2%), Trois-Rivières (2,8%) et Saguenay (1,5%) suivent dans l'ordre des augmentations de la population au Québec.

La RMR d'Ottawa-Gatineau a connu une hausse plus forte à 5,5 pour cent, mais elle touche à deux agglomérations du Québec et de l'Ontario. C'est la RMR de Calgary qui a connu la plus forte croissance de sa population entre 2011 et 2016 au pays avec une hausse de 14,6 pour cent.

La population de la RMR de Sherbrooke a augmenté de près de deux fois plus que la population de l'Estrie au cours de la période 2011-2016.

Au cours des cinq dernières années, la population de l'Estrie a grimpé de 2,7 pour cent. Le nombre d'Estriens est passé de 310 684 personnes à 319 004.

Si sans surprise, Toronto, Montréal, et Vancouver occupent les trois premiers rangs au Canada en fonction du total de la population, la RMR de Sherbrooke arrive au 19e rang,

Si l'on ne parle que de la ville de Sherbrooke, la population est passée de 154 601 à 161 323 personnes, soit une augmentation de 4,3 pour cent.

En ce qui a trait aux logements occupés par des résidents, la RMR de Sherbrooke connaît aussi une hausse importante à 4,9 pour cent.

«Le recensement est réalisé par logement occupé. Ce nombre de logements occupés est en hausse de 4,7 pour cent pour la RMR de Sherbrooke», mentionne Mme Levasseur.

La densité de la population en Estrie est de 31,2 personnes par kilomètre carrée, alors qu'elle est de 145,3 personnes dans la RMR de Sherbrooke et de 456 personnes par kilomètre carré à Sherbrooke.

Pour l'ensemble du Canada, la densité de population au kilomètre carré est de 3,9 personnes par kilomètre carré, alors que la densité est de 6 personnes par kilomètre carré au Québec.

Concernant la population du Québec, elle a augmenté de 3,3 pour cent pour s'établir à 8 164 361 personnes. La population canadienne s'établit à 35 151 728 habitants en 2016, soit une hausse de 5 pour cent par rapport à 2011.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer