Le Québec demeurera une destination de choix pour les immigrants

L'Estrie et le Québec demeureront des destinations de... (Archives, La Tribune)

Agrandir

L'Estrie et le Québec demeureront des destinations de choix pour les étrangers qui se chercheront une terre d'accueil où continuer leur vie en paix et avec un profond sentiment de sécurité.

Archives, La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) L'Estrie et le Québec demeureront des destinations de choix pour les étrangers qui se chercheront une terre d'accueil où continuer leur vie en paix et avec un profond sentiment de sécurité. C'est ce que croient quelques-uns des principaux acteurs des efforts qui sont déployés dans la région estrienne pour favoriser l'intégration des immigrants.

«Je suis sans mot. On ne s'attendait pas à vivre quelque chose comme ça au Québec. Le Canada est un pays de tolérance. Moi je travaille en Estrie depuis 25 ans et ce matin (lundi), tout le monde se demande ce qui peut bien nous arriver», lance Shah Ismatullah Habibi, directeur de l'Association éducative transculturelle (AET).

Bien sûr, la peur et l'incertitude vont augmenter avec cet attentat survenu si près de chez nous. Mais il ne faudra pas les laisser gagner. «Ce matin au centre culturel islamique de la rue Lavigerie, il y avait la garderie, comme d'habitude. Cet après-midi, il n'y avait pas d'activité prévue, mais ce soir, les gens se réuniront pour la prière, comme d'habitude. Si on se met à avoir peur, si on change nos habitudes, on laisse ces extrémistes gagner», lance M. Habibi.

«Il faut continuer de travailler pour avoir une société juste et équilibrée», ajoute-t-il.

«Ce genre d'attentat nous rappelle qu'il faut être vigilant, que chaque citoyen doit rester alerte pour développer encore plus notre tolérance, notre bien-vivre ensemble», soutient Mercedes Orellana, directrice du Service d'aide aux Néo-Canadiens.

Celle qui oeuvre auprès de nouveaux arrivants depuis plusieurs décennies ne croit pas que cet attentat ait des répercussions à long terme sur le désir des immigrants de venir s'installer à Sherbrooke ou même ailleurs dans la Belle Province.

«Aujourd'hui, c'est sûr que ça secoue. On vient de vivre un tremblement de terre, on craint encore les secousses. Mais à long terme, le Québec et le Canada restent des pays de tolérance, avec une Charte des droits et libertés, où l'égalité homme-femme est importante, dont l'économie s'en sort plutôt bien, avec des paysages magnifiques. Je pense qu'il s'agit d'un acte isolé et que nous resterons une destination de choix», ajoute Mme Orellana.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer