Justin Trudeau à Sherbrooke mardi prochain

Tout indique que la tournée canadienne de Justin... (Archives, La Presse)

Agrandir

Tout indique que la tournée canadienne de Justin Trudeau s'arrêtera à Sherbrooke à compter de la semaine prochaine.

Archives, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Alain Goupil</p>
Alain Goupil
La Tribune

(Sherbrooke) Tout indique que la tournée canadienne de Justin Trudeau s'arrêtera à Sherbrooke à compter de la semaine prochaine, a appris La Tribune.

Selon plusieurs sources, le premier ministre débarquerait à Sherbrooke le mardi 17 janvier dans le cadre du volet québécois de sa tournée canadienne qui s'est amorcée jeudi en Ontario.

En prévision de cette visite, plusieurs dirigeants d'organismes sherbrookois ont reçu un coup de fil du bureau de la députée de Compton-Stanstead, Marie-Claude Bibeau, les invitant à venir rencontrer le premier ministre.

Ceux-ci ont été invités à se rendre au manège militaire de la rue Belvédère, mardi prochain, à 19 h, dans le cadre d'une rencontre avec le premier ministre. On ignore encore quelle forme allait prendre cette rencontre, à savoir si le premier ministre allait livrer un discours ou si la rencontre allait prendre la forme d'échanges informels avec les citoyens présents.

Quoi qu'il en soit, les invités ont reçu la consigne de garder le silence entourant la venue du premier ministre Trudeau tant que l'information ne sera pas confirmée publiquement.

Une consigne que les employés du bureau de la députée Bibeau ont respectée à la lettre puisque personne n'a voulu confirmer ni infirmer les informations obtenues jeudi par La Tribune.

Même mutisme du côté du bureau du premier ministre où l'attachée de presse, Andrée-Lyne Hallé, a indiqué par courriel que le volet québécois de la tournée n'était pas encore confirmé.

«Je ne peux pas vous confirmer quels seront les villes visitées ou les événements qui seront planifiés», a-t-elle mentionné.

La tournée pancanadienne du premier ministre s'est amorcée dans la controverse alors que des députés conservateurs ont accusé les libéraux de profiter de cette tournée pour faire le plein de données au sujet d'éventuels donateurs.

La leader en Chambre de l'opposition officielle conservatrice, Candice Bergen, a dit trouver «presque impossible de croire» que les renseignements personnels recueillis par les députés libéraux fédéraux lors de cette tournée ne seront pas utilisés à des fins partisanes.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer