Retard de livraison pour le centre communautaire de Brompton

« Le délai de livraison du centre communautaire... (Spectre Média, René Marquis)

Agrandir

« Le délai de livraison du centre communautaire a un certain impact, mais nous l'avions prévu au moment de sortir notre programmation. C'est la raison pour laquelle les activités commenceront progressivement à partir du début de février », explique Mali Prud'homme, directrice d'Espace Loisirs Brompton.

Spectre Média, René Marquis

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Le très attendu centre communautaire de Brompton sera prêt avec quelques semaines de retard. Certains locaux seront livrés à la fin du mois de janvier, alors que les autres suivront en février. Ils étaient attendus à la mi-décembre. Par conséquent, Espace Loisirs Brompton, qui espérait profiter de l'inauguration pour faire connaître ses activités, peine à accumuler les inscriptions pour les activités destinées aux enfants.

Espace Loisirs Brompton gère pour la première fois les activités de loisirs de l'arrondissement et offre pour la première fois des activités destinées aux enfants. « Le délai de livraison du centre communautaire a un certain impact, mais nous l'avions prévu au moment de sortir notre programmation. C'est la raison pour laquelle les activités commenceront progressivement à partir du début de février », explique Mali Prud'homme, directrice d'Espace Loisirs Brompton.

« Nous aurions profité d'une certaine visibilité lors du lancement, mais il n'est finalement pas prévu avant février. La réponse pour la programmation adulte est bonne, parce que c'est quelque chose qui existait déjà, mais il n'y avait pas d'activité jeunesse pour les enfants avant. Nous avons fait une distribution de dépliants, mais la majorité des cours ne peuvent pas partir faut d'inscriptions. Nous pourrions faire des groupes à partir de sept ou huit enfants », rapporte-t-elle.

Sport, arts, danse, patin et cuisine sont entre autres offerts aux enfants. « Les activités doivent commencer dans la semaine du 5 février, mais le 25 janvier, ça passe ou ça casse. »

Selon Mme Prud'homme, le fait de ne pas avoir de lieu physique lié à l'organisation pourrait être en cause. En constatant que le centre communautaire n'est pas ouvert, la population ne réalise peut-être pas encore que les activités seront bel et bien lancées.

Le centre communautaire devait être aménagé en deux phases. « La première partie, qui est partagée avec l'école secondaire de Brompton, a été terminée à la dernière minute avant la rentrée. » La deuxième phase, elle, aurait été lancée avec du retard.

Les inscriptions aux activités d'Espace Loisirs Brompton se poursuivent en ligne, au www.espaceloisirsbrompton.ca ou au bureau d'arrondissement de Brompton.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer