2016 : vitesse et alcool au volant

Un accident mortel sur l'autoroute 610 à Sherbrooke... (Archives La Tribune, René-Charles Quirion)

Agrandir

Un accident mortel sur l'autoroute 610 à Sherbrooke a entraîné un bouchon de circulation important le 25 août à Sherbrooke.

Archives La Tribune, René-Charles Quirion

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Même si le bilan routier s'améliore, des accidents continuent de laisser des cicatrices sur les routes estriennes.

La vitesse et l'utilisation du cellulaire au volant sont deux facteurs qui ont contribué à l'accident qui a coûté la vie à David Jubinville de Coaticook en mars dernier à Compton. Le coroner Me Richard Drapeau relate que le cellulaire du jeune homme de 18 ans a été retrouvé à côté de sa main sur la scène de l'accident. L'accident est survenu à une intersection en T sur le chemin de Martinville. Après avoir dérapé sur la route au volant de son véhicule Honda Civic, David Jubinville a terminé sa course dans le fond d'un ravin.

Un accident mortel sur l'autoroute 610 à Sherbrooke a entraîné un bouchon de circulation important le 25 août à Sherbrooke. L'embardée mortelle est survenue un peu avant 5 h alors que le conducteur d'une camionnette a percuté un rocher à la hauteur de la sortie du boulevard Saint-François.

Coupable de conduite dangereuse causant des lésions, Janick Brault-Fortier a été condamné à 90 jours de prison discontinus. Un jury a reconnu l'individu de 29 ans coupable du seul chef d'accusation porté contre lui en février dernier. La collision entre son véhicule Subaru bleu et la Toyota noire de la victime est survenue dans les courbes de la route 222 à Racine près du lac Larouche le 14 décembre 2011 où la limite de vitesse est de 90 km/h. Janick Brault-Fortier tentait le dépassement d'un véhicule lourd sur la gauche lorsqu'il a causé la collision frontale avec Heather Stalker qui arrivait en sens inverse.

Alcool au volant

Roger Marmonier est en attente d'un régime de protection en raison de son état de santé avant de faire avancer son dossier devant le tribunal. Marmonier, 84 ans, est accusé d'avoir renversé une piétonne le 22 février dernier sur la 13e avenue à la hauteur de la rue des Muguets. L'accusé était dans un état d'ébriété à ce point avancé qu'il a été impossible pour les policiers de procéder à un prélèvement d'haleine.

Le multirécidiviste de l'alcool au volant Marcel Bergeron a renoncé à sa liberté en juillet. L'individu de 56 ans se trouve en détention depuis le 25 mai dernier après une embardée sur le chemin Fontainebleau à Weedon. Conduit au poste de la SQ à Cookshire-Eaton, Bergeron a enregistré un taux d'alcoolémie qui dépassait de deux fois la limite permise. Il avait déjà été condamné en 2000 à une peine de trois ans de pénitencier avec une interdiction de conduire de six ans. Il possède neuf antécédents en semblable matière.

Le récidiviste de la conduite en état d'ébriété Mason Sinclair est retourné en prison pour cinq ans en avril. L'individu de 21 ans a plaidé coupable aux accusations de fuite des policiers, conduite avec les capacités affaiblies, refus de se soumettre à l'alcootest, vol de véhicule et conduite pendant une interdiction à Windsor le 5 mars. Sinclair était en libération conditionnelle depuis 59 jours d'une peine de 42 mois pour avoir causé la mort de son ami Gabriel Tailleur en juillet 2013 sur l'autoroute 610.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer