Victoria, bébé de l'année en Estrie

Le bébé de l'année 2017 en Estrie, Victoria,... (Spectre Média, Julien Chamberland)

Agrandir

Le bébé de l'année 2017 en Estrie, Victoria, et sa maman Jannie Fournaise.

Spectre Média, Julien Chamberland

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Jannie Fournaise a perdu ses eaux le 30 décembre alors qu'elle faisait ses emplettes. Mais plutôt que de naître ce jour-là, la petite Victoria a choisi de faire patienter sa mère encore un peu afin que son entrée soit des plus remarquées. C'est le 1er janvier, à 2 h 39, que le poupon s'est finalement pointé le bout du nez à la Maison de naissance de l'Estrie, remportant ainsi le titre de bébé de l'année 2017 dans la région.

« Quand j'ai crevé mes eaux, je suis allée chez ma mère pour attendre que les contractions commencent, raconte Jannie Fournaise. Mais le lendemain matin, samedi, je n'en avais toujours pas! J'ai donc appelé ma sage-femme et je suis venue ici, parce que quand tu as perdu tes eaux, le bébé ne peut pas rester là éternellement! »

Une fois bien installée à la Maison de naissance, celle qui attendait son troisième enfant s'est mise à essayer toutes sortes de méthodes dans l'espoir de déclencher le travail, en compagnie de sa sage-femme, Julie Ouellet.

« J'ai beaucoup marché, j'ai pris des produits naturels, j'ai fait de l'elliptique, du ballon d'exercice... je suis raquée aujourd'hui! », lance Mme Fournaise en riant.

Samedi après-midi, la mère monoparentale d'East Angus a commencé à sentir de fortes contractions, mais peu de temps après, tout s'est arrêté.

« Un moment donné, ça faisait longtemps qu'il ne se passait plus rien, alors ma sage-femme a appelé une de ses collègues pour lui demander conseil, explique-t-elle. On s'était dit que si je n'avais pas accouché à 3 h du matin, il faudrait que j'aille à l'hôpital. Ça me faisait vraiment peur. »

Heureusement, peu avant l'heure limite que s'étaient fixée les deux femmes, le bébé s'est enfin décidé à sortir de son nid douillet : deux poussées ont suffi pour que Jannie Fournaise tienne Victoria dans ses bras.

« Ç'a été très, très long au début avant que ça parte, mais une fois qu'elle a décidé de descendre, ç'a pris un quinze minutes gros maximum et elle était là, indique la maman. J'avais l'intention d'accoucher dans l'eau, mais on n'a même pas eu le temps de partir le bain! »

« Quand elle est sortie, je commençais à être fatiguée, mais j'étais vraiment émue et soulagée. Je suis contente qu'elle soit arrivée à temps! »

La petite Victoria, qui pesait 5 livres 8 onces (2,3 kilogrammes) et mesurait 19,9 pouces (50,5 centimètres) à la naissance, était non seulement très attendue par sa mère, mais aussi par ses deux grandes soeurs, âgées de 5 et 7 ans.

« Je me suis fait surveiller tout au long de ma grossesse! Mes filles me disaient : maman, ne mange pas trop de dessert!, se souvient Mme Fournaise. Ma plus jeune parlait au bébé à travers mon nombril, c'était vraiment mignon. »

Sage-femme

C'était la troisième fois que Jannie Fournaise accouchait à la Maison de naissance de l'Estrie aux côtés d'une sage-femme, une expérience qu'elle recommande à toutes les futures mamans.

« Ici, tu accouches vraiment comme tu veux, tout t'est expliqué en détail, souligne-t-elle. À l'hôpital, tu es avec plein de gens que tu ne connais pas, ils font des choses à ton bébé dont tu n'es même pas au courant. En maison de naissance, tout est un choix éclairé, ce sont des décisions qui t'appartiennent. C'est très tranquille, tu ne te sens jamais précipitée. »

L'Angussienne fait aussi valoir à quel point l'écoute et le soutien psychologique offerts par les sages-femmes sont précieux.

« J'ai créé des liens incroyables avec la sage-femme qui m'a aidée à accoucher de mes deux premières filles, Martine Lemay, et avec celle qui était là cette fois-ci, Julie Ouellet, dit Mme Fournaise. Elles sont là pour toi du début de ta grossesse jusqu'à la fin. Julie a pleuré avec moi quand je traversais des bouts plus difficiles. C'était merveilleux. »




À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer