Des trafiquants de drogue plaident coupable

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Des revendeurs de drogue ont réglé leurs comptes avec la justice, lundi, à Sherbrooke. Yan Patry-Davis a plaidé coupable à des accusations de possession de cocaïne, méthamphétamine et cannabis dans le but d'en faire le trafic.

Il a reconnu les faits, lundi au palais de justice de Sherbrooke, à la suite de la perquisition effectuée dans son véhicule et à son domicile en février 2016.

Munis d'un mandat de perquisition, les policiers de la Sûreté du Québec avaient trouvé de faibles quantités de stupéfiants à ces endroits.

C'est cependant la fouille sur l'individu de 30 ans qui avait permis de le relier à la possession de stupéfiants dans le but d'en faire le trafic.

Patry-Davis avait dissimulé dans ses boxers 66 pilules de méthamphétamine ainsi que 19,03 grammes de cocaïne emballés dans différents sachets.

Environ 300 $ avaient été trouvés lors de cette perquisition de même qu'une arme de chasse mal entreposée ainsi que des pistolets à plomb.

Sans antécédent judiciaire, Yan Patry-Davis a demandé qu'un rapport présentenciel soit préparé dans son dossier.

Son dossier a été reporté au 20 mars pour les observations sur la peine.

Bruno Bisson

Surpris lors de transactions avec un agent d'infiltration en septembre 2015, Bruno Bisson a reconnu les faits devant le juge Chapdelaine.

L'individu a plaidé coupable à une accusation de trafic de cocaïne.

Ce sont des sources qui avaient donné de l'information aux policiers concernant l'implication de Bisson dans le trafic de stupéfiants.

L'avocat de la défense Me Jean-Marc Bénard et la procureure aux poursuites criminelles Me Nathalie Robidoux ont remis le dossier au 14 février prochain pour les observations sur la peine.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer