225 bougies pour les Cantons-de-l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Les Cantons-de-l'Est ont 225 ans. La Société nationale de l'Estrie (SNE) a souligné ce fait mardi en rappelant que les Cantons-de-l'Est ont vu le jour officiellement le 6 décembre 1791, avec l'adoption par le Parlement britannique de l'Acte constitutionnel de la Province de Québec.

«Il s'agit d'un fait historique important», a souligné le nouveau directeur de la SNE, Richard Vachon, en rappelant que l'organisme qu'il dirige a pour mission notamment de promouvoir l'histoire régionale et nationale. Il indique qu'il était important pour la SNE de rappeler que l'appellation Cantons-de-l'Est découle de l'adoption de l'Acte constitutionnel de 1791.

«Bien entendu, l'histoire du peuplement des Cantons-de-l'Est remonte bien avant l'adoption de l'Acte constitutionnel», rappelle M. Vachon en faisant référence à la présence amérindienne datant de plus de 7000 ans. Toutefois, «la colonisation de ce territoire prit véritablement son envol à la suite de l'adoption de l'Acte constitutionnel».

Si les «townships» furent d'abord réservés aux sujets britanniques - on pense notamment aux loyalistes ayant fui la révolution américaine -, ceux-ci furent suivis par des Britanniques, des Écossais, des Irlandais et des Américains, rappelle la SNE.

Il faudra attendre vers 1840, avant de voir les francophones s'installer dans les Cantons-de-l'Est. Leur arrivée en grand nombre coïncida avec l'arrivée du chemin de fer et avec l'ouverture de nombreuses industries en quête de travailleurs. La population francophone connut du même coup un essor considérable.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer