École C: la sécurité des élèves soulève des inquiétudes

Des élèves qui devaient fréquenter l'école primaire des... (Spectre Média, René Marquis)

Agrandir

Des élèves qui devaient fréquenter l'école primaire des Aventuriers, dans le secteur de St-Élie (notre photo), devront plutôt fréquenter la future école C, dont la construction doit commencer en 2017.

Spectre Média, René Marquis

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Le déplacement d'environ 220 élèves des écoles de la Maisonnée et des Aventuriers vers la nouvelle école C a suscité différentes préoccupations chez les parents des élèves concernés, lundi soir, lors d'une séance de consultation de la Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke (CSRS).

Outre l'incertitude liée à un changement d'école, certains parents se sont questionnés sur la présence d'un carrefour giratoire à proximité de la future école C.

« On a rencontré la Ville à ce sujet, elle nous a garanti qu'il y aurait deux brigadiers », ont indiqué les représentants de la CSRS qui faisaient la présentation.

« On a les mêmes préoccupations que vous », a noté le directeur général adjoint à l'administration, Carl Mercier, au sujet de la proximité du carrefour giratoire.

La CSRS tenait une séance de consultation au sujet de la création du territoire d'appartenance de la future école C. La commission scolaire doit ainsi déterminer quel élève fréquente l'école. La rencontre a eu lieu à l'école des Aventuriers.

Le nouvel établissement de 14 classes, qui doit accueillir ses premiers élèves à la rentrée 2018, sera construit à l'angle de la rue Matisse et du boulevard René-Lévesque. Les travaux de construction sont prévus en juillet 2017 et doivent terminer en août 2018.

Selon des prévisions du ministère de l'Éducation, d'ici 2020-2021, 76 élèves devraient s'ajouter à la Maisonnée, et 19 élèves à l'école des Aventuriers.

Les projections de développement urbain (dont ne tient pas compte le Ministère) montrent que 41 élèves (supplémentaires) pourraient s'ajouter à des Aventuriers, qui a été inaugurée à la rentrée 2015. Or, les deux écoles ne disposent pas des locaux afin de faire face à ces augmentations de clientèle.

La Maisonnée et des Aventuriers cumulent d'ailleurs cette année une quarantaine d'élèves en transfert administratif, c'est-à-dire qu'ils ont dû être déplacés vers une autre école.

Une mère était visiblement déçue de la tournure des événements. Elle s'attend à ce que sa fille, qui a évité de peu un déplacement de la Maisonnée vers Boisé-Fabi, soit transférée l'an prochain, et il est prévu qu'elle fréquente l'école C à la rentrée 2018. « Après trois enfants, on a contribué à cette école », a-t-elle lancé à propos de sa déception de voir sa fille quitter la Maisonnée.

D'ici la rentrée 2018, un conseil d'établissement sera créé pour la nouvelle école C et une direction sera nommée. C'est le conseil d'établissement qui aura la tâche d'élaborer le projet éducatif.

La CSRS revoit également les territoires des écoles Champlain et Saint-Esprit, et ceux des écoles Eymard et Pie-X de l'Assomption. Une hausse de 1130 élèves est attendue dans les écoles primaires de la CSRS d'ici 2020-2021.

Il est possible d'envoyer un mémoire d'ici le 6 janvier. La CSRS statuera sur les nouveaux scénarios de territoires d'appartenance le 17 janvier prochain.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer