Plus de culture dans les écoles

Québec annonce un investissement d'environ 10 M$ afin... (Spectre Média, Frédéric Côté)

Agrandir

Québec annonce un investissement d'environ 10 M$ afin de mieux arrimer l'éducation et la culture dans la province. L'annonce s'est faite en présence du président de la CSRS, Gilles Normand, le ministre de la Culture et des Communications Luc Fortin et sa fille Alexia, le ministre de l'Éducation Sébastien Proulx et le président de la Commission scolaire Eastern Townships, Michael Murray.

Spectre Média, Frédéric Côté

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Le ministre de l'Éducation, Sébastien Proulx, et le ministre de la Culture et des Communications, Luc Fortin, ont rendu visite à l'école primaire du Sacré-Coeur de Sherbrooke pour annoncer un investissement d'environ 10 M$, lundi, afin de mieux arrimer l'éducation et la culture dans la province.

Les sommes permettront notamment aux élèves de faire des découvertes culturelles à l'occasion des sorties scolaires, par exemple dans des musées, au théâtre, à la bibliothèque ou au cinéma.

« On a plusieurs études au Ministère chez nous et au ministère de l'Éducation qui démontrent à quel point la culture peut jouer un rôle important dans la réussite scolaire et la persévérance scolaire. D'un point de vue culturel, on sait quelle est l'importance de mettre en contact les enfants avec la culture. Les habitudes en matière de consommation culturelle se prennent entre quatre et onze ans », a fait valoir le ministre de la Culture et des Communications, Luc Fortin, également ministre responsable de la région de l'Estrie.

« Cet été, j'ai fait une consultation sur le renouvellement de la politique culturelle, et c'est la dimension qui est ressortie le plus : cette volonté qu'on ait un meilleur arrimage entre le monde de l'éducation et le monde de la culture. »

L'annonce n'est pas une « réponse » à cette consultation, a fait valoir le député de Sherbrooke.

« C'est un premier pas que nous faisons », a-t-il souligné.

« La réflexion se poursuit et notre politique culturelle est attendue en 2017, mais il va y avoir plusieurs mesures que nous allons vous annoncer, qui vont nous permettre de faire des petits tests pour notre prochaine politique. »

« Favoriser l'intégration de la culture à l'école contribue à stimuler les élèves en leur permettant de multiplier les expériences tout au long de leur parcours scolaire. Ceux-ci pourront ainsi développer leur ouverture et leur curiosité par l'entremise d'activités culturelles », a commenté le ministre de l'Éducation, Sébastien Proulx.

Les sorties scolaires en priorité

« Nous allons ajouter des sommes qui n'étaient pas prévues : 2 M$ pour différentes mesures (...) De ces 2 M$ supplémentaires, une très bonne partie ira pour augmenter les sorties scolaires à vocation culturelle... Il y aura un meilleur outillage des enseignants pour intégrer la dimension culturelle dans le cursus scolaire », énumère M. Fortin.

Il a été impossible d'avoir le portrait complet des sommes qui seront réparties en Estrie, mais on sait que 20 000 $ seront ajoutés dans la région pour le volet des sorties scolaires.

De son côté, le ministère de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur investit une somme de 2,7 M$ par année, pour les trois prochaines années, afin de « favoriser l'apprentissage et la réussite éducative des élèves par l'entremise des arts et de la culture. »

« Le montant de 2,7 M$ qu'on annonce aujourd'hui servira donc à soutenir davantage les écoles dans l'organisation de leurs services. Il faut créer des événements culturels pour les jeunes, mais il faut être capable d'outiller nos différents établissements pour aller vers ces événements. On veut augmenter le soutien aux comités culturels des commissions scolaires », a notamment indiqué le ministre de l'Éducation.

Les sommes permettront entre autres un renforcement du volet « Une école accueille un artiste ou un écrivain ».

Sylvie L. Bergeron, présidente du Conseil de la culture de l'Estrie (CCE), voit la nouvelle d'un bon oeil. L'idée d'un maillage plus fort entre le milieu culturel et de l'éducation est d'ailleurs ressortie aux États généraux des arts et de la culture en Estrie, rappelle-t-elle.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer