Une fondation pour les victimes d'agressions sexuelles voit le jour

Guylaine Lebreux a elle-même été agressée sexuellement pendant... (Archives La Tribune)

Agrandir

Guylaine Lebreux a elle-même été agressée sexuellement pendant plusieurs années par quatre oncles lorsqu'elle était enfant.

Archives La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Une nouvelle fondation voit le jour afin de faciliter l'accès aux recours en responsabilité civile pour les personnes ayant subi des agressions sexuelles. La Fondation Rose Bleu tiendra sa première assemblée générale le 29 novembre.

« En devenant membre, vous contribuerez à aider la justice à remettre réellement à l'agresseur la responsabilité de son crime et à mieux comprendre la réalité des personnes ayant été victimes d'agressions sexuelles, afin que ces dernières puissent reprendre le pouvoir sur leur vie », explique l'instigatrice Guylaine Lebreux, qui a elle-même été agressée sexuellement pendant plusieurs années par quatre oncles lorsqu'elle était enfant.

Ses oncles ont été reconnus coupables. Les quatre hommes ont été condamnés à des peines de prison et Mme Lebreux les a aussi poursuivis au civil.

La Fondation Rose Bleu viendra en aide autant aux femmes qu'aux hommes et elle aura trois principaux objectifs. Le premier est de soutenir et accompagner, humainement et financièrement, les victimes dans leurs démarches juridiques. Le second est d'informer et d'éduquer différents groupes, organisations et la population en général, sur cette problématique. Et finalement, le dernier objectif est de présenter et revendiquer des changements légaux et politiques, afin de faciliter l'accès à un recours civil pour les victimes.

Lors de la première assemblée générale, la Fondation Rose Bleu présentera sa mission. Aussi, les règlements généraux seront adoptés et le premier conseil d'administration sera élu. « Ce sera par ailleurs une excellente occasion de prendre connaissance de tout le potentiel de ce collectif de personnes unies autour d'une même volonté de soutenir, d'informer et de revendiquer des changements politiques pour favoriser le renforcement des victimes », précise Mme Lebreux.

Pour la première année, l'adhésion individuelle est sans frais. Éventuellement, la Fondation pourra accepter des membres corporatifs.

L'assemblée générale aura lieu le 29 novembre, à 18 h, à la Maison des Jeunes de Rock Forest, située sur la rue de l'Hôtel de Ville, à Sherbrooke.

Pour plus d'information, écrivez à fondationrosebleu@gmail.com ou téléphonez au 819 578-0566.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer