• La Tribune > 
  • Actualités 
  • > Sommet de la francophonie : Couillard a plaidé la cause de Badawi dans « toutes ses rencontres »,... 

Sommet de la francophonie : Couillard a plaidé la cause de Badawi dans « toutes ses rencontres », assure Fortin

Le député de Sherbrooke, Luc Fortin... (Spectre Média, Julien Chamberland)

Agrandir

Le député de Sherbrooke, Luc Fortin

Spectre Média, Julien Chamberland

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Lors du Sommet de la francophonie qui se déroulait cette fin de semaine à Madagascar, le premier ministre Philippe Couillard s'est opposé à l'adhésion immédiate de l'Arabie Saoudite à l'Organisation internationale de la francophonie (OIF) en évoquant le sort du blogueur Raïf Badawi, une intervention que le ministre Luc Fortin jugeait nécessaire.

« Au Sommet de la francophonie ce week-end, notre premier ministre a plaidé très très fort la cause de M. Badawi. Il l'a fait sur toutes les tribunes, chaque fois qu'il a eu l'occasion de le faire. Non seulement cette semaine il l'a fait publiquement, mais il le fait également dans toutes les rencontres bilatérales qu'il a eues là-bas », assure le député de Sherbrooke.

« On a vu que grâce au leadership du Québec, la question de l'adhésion de l'Arabie Saoudite [à l'Organisation internationale de la francophonie] a été prise en délibérée, alors qu'il y a certains États qui souhaitaient accepter d'entrée de jeu [sa] candidature, ajoute-t-il. La préoccupation des droits humains est fondamentale pour notre gouvernement, et on a un cas ici qui nous touche de près, alors le premier ministre n'a pas hésité à le faire valoir et on espère justement que ça va pouvoir aider la cause de Raïf Badawi et le ramener ici à Sherbrooke avec sa famille. »

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer