« Je n'adhère pas à la réforme »

Martin Robert, ex-membre du conseil d'administration du CIUSSS... (La Tribune, Jean-François Gagnon)

Agrandir

Martin Robert, ex-membre du conseil d'administration du CIUSSS de l'Estrie - CHUS.

La Tribune, Jean-François Gagnon

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Inquiet des impacts de la réforme Barrette sur les clientèles les plus vulnérables, un membre du conseil d'administration du Centre intégré universitaire de santé et des services sociaux (CIUSSS) de l'Estrie - CHUS a récemment remis sa démission. « Je n'adhère pas à la réforme », reconnaît Martin Robert.

La démission de M. Robert, qui siégeait à titre de représentant du conseil multidisciplinaire, remonte à quelques semaines déjà, mais elle est passée inaperçue. La Tribune a cependant obtenu sa lettre de démission, qui critique de nouvelles façons de faire dans le réseau de la santé.

Ce cas de démission est d'autant plus intéressant qu'il implique un cadre du centre de santé de Magog. Même s'il précise prendre la parole à titre de citoyen, le démissionnaire agit en effet à titre de chef des services de santé mentale adultes et psychosociaux généraux.

« Mon travail, c'est ma passion, note Martin Robert. J'ai plus de 30 ans de métier dans les services à domicile pour les clientèles vulnérables, gens en perte d'autonomie, toxicomanes, familles avec violence et autres. Et ce que je constate maintenant, c'est que les gens doivent vraiment être en crise pour avoir de l'aide du côté des services sociaux. »

Dans sa lettre de démission, M. Robert affirme d'ailleurs que le réseau de la santé au Québec est en voie de se « recentrer sur et autour des actes médicaux », et ce, en dépit des restrictions budgétaires imposées. Il ajoute que la stratégie préconisée aura « un impact important en terme de coûts sociaux ».

« À mon avis, les impacts seront surtout ressentis dans les services psychosociaux ainsi que dans les petites communautés à travers le territoire. Mais je ne m'inquiète pas pour les grands centres médicaux, où il y aura peut-être même des améliorations. Des décisions aux conséquences irréversibles seront potentiellement prises à court terme et il est important que la population en soit avertie », explique-t-il.

Conscient que ses commentaires pourraient déplaire, il rappelle que la Protectrice du citoyen a elle-même produit un rapport qui se montre critique envers les transformations en cours dans le réseau de la santé au Québec.

Augmentation des coûts?

Martin Robert laisse également entendre que la réforme a pour effet d'alourdir le système, ce qui l'amène à suggérer que les coûts de santé risquent d'augmenter à moyen ou long terme au Québec.

« Ça prend beaucoup de temps pour agir à l'intérieur de la structure actuelle, ce qui peut créer de l'épuisement chez le personnel », ajoute cet ancien membre du conseil d'administration du CIUSSS de l'Estrie - CHUS.

Et ce n'est pas tout, car on serait en voie de faire disparaître des méthodes d'intervention originales dans certains établissements de santé de plus petite taille. « Pour atténuer les impacts de la réforme, il faudrait qu'on laisse leurs couleurs aux établissements moins importants, qui ont souvent développé des partenariats novateurs pour pallier des problématiques locales. »

Par ailleurs, M. Robert soutient qu'on « mise de moins en moins sur la prévention à l'intérieur du réseau de la santé. On s'intéresse plus à la maladie qu'aux conditions de vie des gens. Je crois qu'on ne voit pas suffisamment de personnes en situation de vulnérabilité. C'est davantage par des actions individuelles qu'on obtient des résultats que par des programmes de prévention généraux. »

Malgré ses critiques, Martin Robert assure avoir été honoré d'avoir « pu humblement participer avec ce conseil d'administration à la gouvernance du réseau ». Il refuse de plus de critiquer le travail des autres membres du c. a. et de l'ensemble du personnel du centre intégré.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer