Exclusif

Les directions d'école exercent des moyens de pression

Environ 85 enquêtes et études ont été boycottées depuis deux ans par les... (Archives Le Droit)

Agrandir

Archives Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Environ 85 enquêtes et études ont été boycottées depuis deux ans par les directeurs d'école de la province rattachés à la Fédération québécoise des directions d'établissements d'enseignement (FQDE). Peu de gens savent que les directions d'école exercent ce moyen de pression afin de protester contre la lenteur des négociations avec Québec.

Linda Pagé... (Spectre Media, Jessica Garneau) - image 1.0

Agrandir

Linda Pagé

Spectre Media, Jessica Garneau

La donne pourrait toutefois changer, puisqu'une offre liée à leurs conditions de travail a été déposée la semaine dernière.

Plusieurs points demeuraient en litige, dont la question de la rémunération.

Les directions d'école dénoncent notamment le phénomène de l'inversion salariale, qui fait en sorte qu'un employé gagne plus cher que son supérieur.

Ainsi, un enseignant comptant plusieurs années d'ancienneté peut être mieux rémunéré qu'un nouveau directeur ou un directeur adjoint.

La rémunération des directeurs d'école est basée sur le nombre d'élèves. Or, un directeur qui assume la direction de deux établissements se retrouve à travailler avec deux conseils d'établissement, à gérer deux budgets, etc.

«J'ai des collègues qui ont jusqu'à quatre écoles, avec les mêmes responsabilités», souligne la présidente de l'Association des directeurs et directrices d'établissement d'enseignement de l'Estrie (ADEE), Linda Pagé.

Comme les directions ne sont pas syndiquées, la grève ne fait pas partie de leur option.

«Nos moyens de pression sont purement administratifs. On ne voulait pas toucher à l'élève. On ne touche pas à la réussite des élèves ou à leur sécurité», commente Mme Pagé. L'association, qui regroupe 125 membres sur le territoire estrien, est rattachée à la FQDE. «On voulait être bon joueur. On avait espoir que la situation finirait par se régler. On se rend compte qu'avec les années, c'est plus difficile de recruter de nouvelles directions d'école.»

De la bureaucratie

Parmi les enquêtes et les recherches qui ont été mises au bac à récupération par les directeurs d'école, on retrouve tant des études provenant de différentes universités que des questionnaires provenant de Québec. «Ce qui nous restait comme moyens de pression, c'est vraiment les enquêtes et les études. C'est de la bureaucratie...»

Un sondage mené auprès des directions d'école a montré en 2015 que celles-ci estiment qu'elles doivent consacrer environ le tiers de leur temps à remplir des formulaires et des rapports statistiques, «un temps considérable».

Les directions dénoncent d'ailleurs toute la paperasse qui appesantit leur travail. «Nous sommes régulièrement interpellés pour répondre à une même demande à l'intérieur de formulaires différents. Les directions sont devenues le point de chute d'un système de statistiques», déplore celle qui est aussi directrice de l'école Marie-Reine à Sherbrooke, mais qui nous a parlé à titre de présidente de l'ADEE.

«Toutes nos interventions sont basées sur la recherche... le développement pédagogique.»


L'offre qui a été déposée est étudiée actuellement. Mme Pagé ne pouvait donc s'avancer sur la teneur des offres. «On ose espérer que ce sera positif.»

Une rencontre est prévue jeudi avec les présidents des associations membres de la FQDE.

«À ce moment-là, on verra pour la suite», indique Mme Pagé. Peu importe le dénouement, Linda Pagé estime qu'il devrait y avoir un changement de mentalité majeur pour que tous les intervenants puissent se centrer sur la réussite de l'élève.

Les directions souhaitent aussi une meilleure reconnaissance de leur travail. «Toutes nos interventions sont basées sur la recherche... le développement pédagogique, la réussite des élèves, le soutien des élèves en difficulté et la clientèle plus à risque», plaide Mme Pagé.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer