Magog prolongera le boulevard Poirier

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Magog) Le boulevard Poirier à Magog sera prolongé, ce qui permettra à la Ville d'offrir de nouveaux terrains aux entreprises manufacturières qui envisagent ou qui pourraient considérer s'installer en sol magogois.

La Ville de Magog estime que les terrains qu'elle sera en mesure d'offrir aux entreprises à cet endroit seront de « haute qualité » et présenteront de multiples possibilités d'aménagement.

« Ils seront visibles à partir de l'autoroute et seront prêts à accueillir de nouvelles constructions, car les infrastructures de base nécessaires à l'exploitation des entreprises industrielles seront disponibles », révèle Donald O'Hara, coordonnateur du développement industriel pour la Ville de Magog.

Estimés à près de quatre millions $, les travaux devant mener au prolongement du boulevard Poirier seront amorcés à brève échéance. La première phase sera complétée en 2017 et la seconde sera réalisée en 2019.

Mairesse de Magog, Vicki-May Hamm paraît pressée que la première phase des travaux soit terminée. « Nous avons déjà des entreprises intéressantes qui ont de l'intérêt à venir s'installer sur les nouveaux terrains que nous aurons à proposer », déclare-t-elle.

Le projet de prolongement du boulevard Poirier s'inscrit à l'intérieur d'une stratégie plus large visant donner un second souffle au développement du secteur industriel.

« Depuis 2013, nous avons fait l'inventaire des terrains et des outils disponibles pour appuyer les promoteurs et les investisseurs, explique Donald O'Hara. La refonte des règlements d'urbanisme, en prenant en compte les nouvelles réalités et les besoins des entreprises, a été amorcée simultanément. Nous avons aussi ciblé des secteurs porteurs susceptibles de créer une synergie entre les entreprises de la région. »

Selon Vicki-May Hamm, la Ville de Magog « assume pleinement son leadership afin de diversifier son économie et d'explorer de nouveaux créneaux. L'objectif est de ne jamais revivre la morosité ainsi que les pertes d'emplois qui nous ont touchés après les nombreuses fermetures d'usines survenues chez nous ».

Mme Hamm soutient que la relance du secteur industriel à Magog constitue « un travail colossal et un parfois un peu ingrat, puisque les résultats ne sont pas immédiats ».

Elle vante notamment le « guichet unique » mis en place pour faciliter la vie aux entreprises qui désirent s'implanter dans sa ville. « C'est un atout majeur, affirme-t-elle. Il permet d'accompagner les promoteurs dans la recherche de financement, de terrains, de bâtiments de même qu'au chapitre du recrutement et de la formation. »

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer