Le complexe familial ouvre ses portes

Attendu depuis longtemps, le complexe familial coopératif a... (Spectre Média, René Marquis)

Agrandir

Attendu depuis longtemps, le complexe familial coopératif a ouvert ses portes aux familles dans les espaces du CPE le Bilboquet, à deux pas du Cégep de Sherbrooke. Le parc intérieur offre aux enfants et à leurs parents des aires de jeu favorisant le développement global des enfants, particulièrement pour les enfants âgés jusqu'à huit ans.

Spectre Média, René Marquis

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Il était attendu depuis des années, c'est maintenant une réalité. Le complexe familial coopératif ouvre ses portes aux familles dans les espaces du CPE le Bilboquet, à deux pas du Cégep de Sherbrooke. Le parc intérieur offre aux enfants et à leurs parents des aires de jeu favorisant le développement global des enfants, particulièrement pour les enfants âgés jusqu'à huit ans.

Les responsables du projet ont officiellement inauguré les nouvelles installations d'environ 5500 mètres carrés, mercredi matin. Le projet a nécessité des investissements de l'ordre de 300 000 $. Le lieu s'adresse à toutes les familles.

L'idée a émergé en 2008, a rappelé la directrice du CFCoop, Ariane Tessier.

Plusieurs endroits ont été étudiés afin d'implanter les nouvelles installations, dont l'édifice Expo-Sherbrooke, et le choix s'est finalement arrêté sur le CPE.

On retrouve, dans les modules de jeu, une glissade à air développée avec des étudiants de la faculté de génie.

« On veut que ce soit parents-enfants, que les parents puissent jouer avec leurs enfants », souligne le codirecteur du complexe, Bernard Beaupré, également directeur du Bilboquet.

Il souligne qu'on prévoit aussi bonifier la programmation, avec l'offre de cours de yoga parents-enfants.

Le réaménagement de la cour extérieure est aussi prévu le printemps prochain. L'aménagement d'une rampe d'accès pour les handicapés figure aussi dans les plans.

« Les possibilités sont assez grandes en exploitant au maximum le temps et l'espace », ajoute-t-il.

Les responsables du projet souhaitent développer une deuxième phase, qui pourrait se concrétiser avec « un agrandissement par l'intérieur ».

Parallèlement, un service de garde éducatif a vu le jour avec la coopération du Bilboquet. Le service de garde Virevent offre entre autres un accueil ponctuel pour les enfants de trois ans et plus sous la forme de halte-jeux.

Le complexe, qui peut accueillir une cinquantaine de familles, sera ouvert à tous gratuitement, dimanche. Les portes ouvertes auront lieu dans le cadre de la Journée nationale de l'enfant.

Le complexe sera ouvert le samedi et le dimanche, entre 9 h et 16 h, mais des plages horaires seront éventuellement ajoutées en soirée les jeudis et vendredis.

Des tarifs « privilégiés » ont été élaborés pour ceux qui deviendront membres. Pour les non-membres, le coût est de 7 $ par personne de deux ans et plus.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer