• La Tribune > 
  • Actualités 
  • > Cours à distance: Bishop's s'allie à trois universités des Maritimes 

Cours à distance: Bishop's s'allie à trois universités des Maritimes

Des étudiants de Bishop's peuvent désormais suivre en... (photo fournie par Krystel V Morin)

Agrandir

Des étudiants de Bishop's peuvent désormais suivre en direct un cours donné par l'Université Mount Allison, au Nouveau-Brunswick.

photo fournie par Krystel V Morin

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Des étudiants de Bishop's peuvent désormais suivre en direct un cours donné par l'Université Mount Allison, au Nouveau-Brunswick. Les étudiants de cette université et ceux d'Acadia et St. Francis Xavier, en Nouvelle-Écosse, peuvent aussi assister par visioconférence à certaines conférences organisées sur le campus lennoxvillois.

Michael Goldbloom... (Archives La Tribune, René Marquis) - image 1.0

Agrandir

Michael Goldbloom

Archives La Tribune, René Marquis

Ces collaborations se déroulent sous l'égide de l'alliance Maple League, jusqu'à tout récemment appelée U4. Le principal de l'Université Bishop's, Michael Goldbloom, a dévoilé le nouveau nom du regroupement mercredi soir à Toronto.

Les quatre universités regroupent chacune moins de 5000 étudiants; elles ont la particularité d'offrir principalement des programmes de premier cycle et de présenter un modèle de petite taille.

« Bishop's est la seule université de notre type au Québec... Notre modèle est rare au Canada », commente M. Goldbloom, qui a fondé l'alliance il y a trois ans.

Le regroupement a notamment pour but de faire du recrutement d'étudiants en commun.

Les quatre membres peuvent ainsi investir ensemble pour l'achat de publicités, dans des publications pour lesquelles elles n'auraient pas les moyens de le faire, illustre M. Goldbloom.

« On est mieux ensemble de faire la promotion plutôt que de le faire seul. »

Recrutement national

Le défi est grand pour les universités : selon certaines données, seulement dix pour cent des étudiants canadiens quittent leur province pour faire leurs études.

« C'est sûr que nous sommes des universités qui recrutons à travers le pays. Il faut aller à l'encontre d'une tendance générale selon laquelle les étudiants ne quittent pas leur province. Environ deux tiers des étudiants canadiens vivent à 20 km de leur université. On fait un effort de convaincre les jeunes que l'idée de quitter leur demeure pour les études de premier cycle est quelque chose d'intéressant... »

Les dirigeants des universités ont changé le nom de l'alliance pour une appellation plus inspirée et moins générique, note M. Goldbloom.

En termes de collaboration, M.  Goldbloom cite la possibilité pour les étudiants d'assister à des conférences auxquelles ils n'auraient pas eu accès.

Par exemple, en janvier, les étudiants des autres universités pourront aussi assister à la conférence du sénateur Murray Sinclair, de la série Donald. « Nous investissons dans la technologie pour augmenter les opportunités pour les étudiants, sans qu'ils soient obligés de quitter nos campus. » 

À l'inverse, les étudiants de Bishop's auront accès aux conférences organisées par les institutions des autres universités. « On n'a pas les moyens d'avoir tous ces gens-là, mais ça donne l'occasion d'avoir accès à ces personnes-là. » 

Le printemps prochain, chacune des quatre universités offrira un cours aux étudiants des autres universités; Bishop's offrira un cours sur Shakespeare qui s'adressera aussi aux étudiants des trois autres universités.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer