• La Tribune > 
  • Actualités 
  • > Des «réfugiés politiques» américains comme pendant la guerre du Vietnam? 

Des «réfugiés politiques» américains comme pendant la guerre du Vietnam?

Un éminent politicologue canadien croit que l'élection de Donald Trump pourrait... (Archives La Tribune, Julien Chamberland)

Agrandir

Archives La Tribune, Julien Chamberland

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Halifax

Un éminent politicologue canadien croit que l'élection de Donald Trump pourrait véritablement donner lieu à un afflux de «réfugiés politiques» américains semblable à ce qu'on avait connu lors de la guerre du Vietnam.

Donald Savoie, qui enseigne à l'Université de Moncton, estime que ce qui semblait il y a peu de temps un scénario improbable ou une boutade pourrait bien devenir réalité si M. Trump mettait ses menaces à exécution - et ordonnait par exemple la déportation massive d'immigrants illégaux, ou même la réouverture de traités internationaux comme l'Aléna ou l'Accord de Paris sur le climat.

M. Savoie, qui a passé la journée de mardi à sa résidence secondaire de Floride, comme il le fait souvent lors des campagnes électorales américaines, a déjà publié de nombreux essais sur la politique et l'administration publique au Canada. Il rédige actuellement un nouveau livre sur les systèmes démocratiques des deux voisins du nord.

De son côté, le citoyen de Nouvelle-Écosse qui avait créé le site internet «Le Cap Breton si Donald Trump l'emporte» soutient qu'il a déjà reçu plus de 100 courriels mardi soir, à mesure que s'égrenaient les résultats électoraux. Certains de ces courriels, a-t-il dit, provenaient d'Américains instruits qui craignaient maintenant de vivre aux États-Unis.

Rob Calabrese a indiqué qu'il rebaptisera son site - pour changer le «SI Donald Trump l'emporte» - et espère pouvoir continuer à relayer aux autorités concernées les demandes d'Américains qui souhaiteraient immigrer au Cap Breton.

Le site internet d'Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada est d'ailleurs tombé au combat, mardi soir, devant l'afflux soudain de visiteurs. Le ministère n'a cependant pu confirmer s'il s'agissait effectivement de visiteurs américains qui souhaitaient immigrer au Canada.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer