Lennoxville se souvient de ses combattants

Des centaines d'hommes, de femmes et d'enfants de... (Spectre Média, Marie-Lou Béland)

Agrandir

Des centaines d'hommes, de femmes et d'enfants de tout âge ont marché sur la rue Queen puis se sont rassemblés au parc des Vétérans dimanche matin, en honneur des soldats canadiens décédés au combat.

Spectre Média, Marie-Lou Béland

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Helen Vachon avait les yeux noyés de larmes alors qu'elle déposait une couronne à la mémoire de son mari sur le monument érigé au centre du parc des Vétérans, à l'occasion de la cérémonie de l'Armistice organisée par l'Arrondissement de Lennoxville.

« Il a été dans les forces aériennes pendant 17 ans. Il est décédé en 2011 », racontait-elle.

Mme Vachon faisait partie des centaines de personnes qui ont marché sur la rue Queen jusqu'au parc des Vétérans dimanche matin afin de faire honneur aux soldats qui ont perdu la vie au combat, que ce soit durant la Première et la Deuxième Guerre mondiale, la Guerre de Corée ou d'autres conflits.

« Nous rendons hommage à ceux et celles qui ont combattu au nom du Canada. ^[...] Plus de 2,3 millions de Canadiens ont servi le pays, et plus de 118 000 d'entre eux sont morts. Ils ont donné leur vie et sacrifié leur avenir pour que nous puissions vivre en paix », a déclaré le maître de cérémonie, Scott Passmore, pendant qu'un silence complet régnait sur le parc des Vétérans.

« Les guerres ont influencé les vies des Canadiens de tout âge, de toutes les origines et de tous les milieux sociaux : des pères, des fils, des filles, des amoureux, des amoureuses, ont été tués au combat ou ont été blessés, a poursuivi M. Passmore. Des milliers sont revenus et ont dû vivre avec des séquelles physiques et mentales de la guerre. »

Au son de la cornemuse, des enfants ont planté des croix blanches dans le sol et plusieurs dizaines de personnes se sont avancées une à une pour déposer une couronne au centre du parc, dont le président de l'arrondissement de Lennoxville, David Price, le député de Saint-François, Guy Hardy, et la députée de Compton-Stanstead et ministre du Développement international et de la Francophonie, Marie-Claude Bibeau.

Cette dernière était particulièrement émue d'assister pour la deuxième année à cette cérémonie commémorative.

« C'est très touchant d'avoir l'occasion de rencontrer des vétérans de la Deuxième Guerre, soulignait Mme Bibeau. Comme ministre du Développement international, je travaille de près avec le ministre des Affaires étrangères et le ministre de la Défense, donc ça prend tout un autre sens pour moi. Nos hommes et nos femmes en uniforme ont un rôle à jouer pour la protection des femmes et des enfants dans les pays dont je suis chargée de m'occuper, alors c'était important pour moi d'être là aujourd'hui. »

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer