• La Tribune > 
  • Actualités 
  • > Bébé laissé sur une cuisinière en marche : l'accusé est décédé 

Bébé laissé sur une cuisinière en marche : l'accusé est décédé

Frédéric Beaudet... (Photo Facebook)

Agrandir

Frédéric Beaudet

Photo Facebook

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Yanick Poisson
La Tribune

(Victoriaville) Frédéric Beaudet, l'homme qui a laissé la petite Fanny sur une cuisinière en marche, le 7 janvier dans un appartement de la rue Arel à Victoriaville, est décédé vendredi à l'Hôtel-Dieu d'Arthabaska à l'aube de ses 44 ans.

On en sait encore peu sur les circonstances entourant son décès précoce. Il faut dire qu'il avait été gravement brûlé lors des événements de janvier, en tentant de sortir le poupon de cinq mois de son siège d'auto de type coquille embrasé.

Ce décès met évidemment fin aux procédures judiciaires le concernant. Beaudet avait été accusé, à la fin du mois de juin, de négligence criminelle causant des lésions.

Selon ce qu'il avait été permis d'apprendre au moment du drame, Frédéric Beaudet aurait placé l'enfant sur la cuisinière, un geste qu'il posait couramment lorsqu'il rentrait à la maison. Il se serait ensuite absenté quelques instants afin de préparer le biberon de la petite Fanny et de griller une cigarette. Il n'avait toutefois pas remarqué qu'il avait actionné la cuisinière par inadvertance.

Ce sont les cris du bébé qui l'ont alerté, lui et sa conjointe, Caroline Morin. Dans un élan de panique, des voisins sont intervenus et ont aidé à éteindre les flammes et extirper la petite fille de son siège embrasé.

Le dossier devait revenir le 7 novembre au palais de justice de Victoriaville.

Une cérémonie en sa mémoire aura lieu le samedi 5 novembre à 11 h en la chapelle Marcoux et Dion du Complexe funéraire Grégoire et Desrochers.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer