Une courbe mortelle aura une nouvelle configuration

La configuration du rang Bord-de-l'eau a joué un... (Collaboration spéciale, Éric Beaupré)

Agrandir

La configuration du rang Bord-de-l'eau a joué un rôle dans le décès du curé Donald Lauzière, à moto le 4 septembre dernier.

Collaboration spéciale, Éric Beaupré

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Yanick Poisson
La Tribune

En réaction aux commentaires du coroner Yvon Garneau relativement au rôle joué par la configuration du rang Bord-de-l'eau dans le décès du curé Donald Lauzière, la municipalité de Sainte-Clotilde-de-Horton a pris le taureau par les cornes et amorcera les travaux de modification de la courbe.

« On a déjà entrepris de modifier la signalisation, qui aurait pu être mieux appropriée, et on va modifier l'inclinaison de la courbe afin de la rendre plus sécuritaire et d'éviter que d'autres tragédies se produisent à cet endroit », explique le maire de Sainte-Clotilde, Simon Boucher.

Le rapport préliminaire du coroner a révélé que la motocyclette sur laquelle se trouvait l'homme d'Église était en bonne condition et que la victime n'avait pas été victime d'un malaise. On tente donc d'expliquer l'embardée mortelle par le fait que le motocycliste ait pu être déporté à l'extérieur de la courbe à cause de son inclinaison trop prononcée.

Les expertises demandées par Sainte-Clotilde en arrivent à cette conclusion et c'est pour cette raison qu'on a placé ces travaux sur la liste des investissements pour 2017. On estime que la modification de la courbe située à proximité du 2942 Bord-de-l'eau coûtera 40 000 $ aux contribuables de la municipalité.

« Ce sont des frais quand même importants pour nos citoyens, mais c'est une question de sécurité et on ne lésine pas là-dessus. Il y a eu un accident qui a coûté la vie d'un motocycliste, il y a une problématique et nous ne pouvons pas demeurer les bras croisés. Nous allons nous y mettre dès le dégel. Normalement ce sera fait avant la fin du mois de juin », affirme le maire.

Rappelons que celui que plusieurs surnommaient le « pape à moto » a perdu la vie le 4 septembre en après-midi, alors qu'il circulait à compagnie d'un autre motocycliste sur le rang Bord-de-l'eau. M. Lauzière, âgé de 79 ans, a perdu la maîtrise de son véhicule alors qu'il circulait en direction ouest. Il a heurté la bordure de la route et a été projeté violemment sur le sol.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer