Réorganisation administrative à la SQ

Les MRC du Val-Saint-François et Brome-Missisquoi seront touchées...

Agrandir

Les MRC du Val-Saint-François et Brome-Missisquoi seront touchées par la réorganisation administrative que mettra en place la Sûreté du Québec à compter du 23 novembre prochain.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) La Sûreté du Québec mettra en place une réorganisation administrative à compter du 23 novembre prochain sur tout le territoire.

En Estrie, cette réorganisation se traduira par la mise en place de centres de services administratifs dans les MRC du Val-Saint-François et de Brome-Missisquoi.

« C'est une réorganisation administrative qui ne changera rien sur le plan opérationnel. Le citoyen qui se présente dans les postes des différentes MRC n'y verra pas de différence. L'objectif est de libérer du temps pour nos policiers avec le même budget », explique le porte-parole de la SQ, le lieutenant Jason Allard.

La SQ étend donc à la grandeur de ses 120 postes MRC un projet pilote mis en place l'année dernière dans quatre districts.

« L'expérience d'affecter autrement des tâches administratives s'est avérée concluante. Des tâches et missions ont été regroupées sur le plan administratif pour être plus efficaces. Après analyse, le directeur général a constaté qu'il y avait un bénéfice avec cette réorganisation pour ramener plus de policiers vers le terrain », indique le lieutenant Allard.

Les comités de sécurité publique de toutes les MRC ont été informés de cette réorganisation administrative qui entrera en vigueur dans un peu plus de quatre semaines.

« Les citoyens peuvent être rassurés, il n'y aura aucune fermeture de poste de police dans les MRC ou de pertes d'emplois. Ultimement l'objectif de cette réorganisation demeure d'offrir plus de service par les policiers. Le temps qu'un sergent ne passera plus à faire des tâches administratives, il pourra le réinvestir sur des opérations policières. De la même façon, les chefs de poste auront plus de temps à investir sur le plan stratégique ou à rencontrer les maires, préfet ou les comités de sécurité publique. Un policier qui consacre du temps à une activité de prévention pourra la reproduire à plusieurs endroits par exemple », indique Jason Allard.

Sur le territoire desservi par La Tribune, la centralisation administrative pour les MRC des Sources, du Haut-Saint-François, du Granit et Coaticook se fera vers la MRC du Val-Saint-François. La MRC de Memphrémagog et le poste autoroutier verront le centre de service être établi dans la MRC Brome-Missisquoi avec celle de la Haute-Yamaska, alors que la MRC de l'Érable sera desservie sur le plan administratif par la MRC d'Arthabaska et la MRC de Drummond avec le poste autoroutier de ce secteur.

« Il y aura 30 centres de service administratif dans l'ensemble du Québec. Les réalités de chacune des régions seront tenues en compte. Chaque endroit pourra adapter le modèle visant à trouver des améliorations pour trouver plus de temps-homme », soutient le lieutenant Allard.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer