Les appels de détresse en hausse de 142 %

JEVI reçoit en moyenne 44 appels par jour.... (Spectre Média, Jessica Garneau)

Agrandir

JEVI reçoit en moyenne 44 appels par jour.

Spectre Média, Jessica Garneau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Le nombre d'appels à la ligne d'urgence de l'organisme JEVI a littéralement explosé au cours des cinq dernières années avec une hausse de 142 pour cent.

Chaque jour, le centre de prévention du suicide-Estrie JEVI reçoit en moyenne 44 appels. Ce nombre d'appels est passé de 4733 en 2011-2012 à 11 438 lors de la dernière année complète. En terme d'interventions, si les suivis et rencontres sont ajoutés à ce nombre, ce sont plus de 11 993 interventions qui ont été faites en 2015-2016.

« C'est certain que le nombre d'appels pour les mois de septembre à novembre est généralement plus important », explique la coordonnatrice clinique à l'organisme de prévention du suicide JEVI, Tania Boilar.

Elle constate que les intervenants sont plus occupés par les appels qui leur parviennent.

« En plus de la hausse du nombre d'appels, la charge de travail s'est aussi accrue avec une modification dans notre façon d'intervenir », mentionne Tania Boilar.

Au CIUSSS de l'Estrie-CHUS, qui prend le relai de la ligne Urgence-Détresse par le service Info-social 8-1-1, hors des heures d'ouverture de JEVI du lundi au vendredi de jour, la hausse est remarquée particulièrement depuis les trois derniers mois.

« Ce sont de 30 à 50 appels de plus par mois que nous recevons », constate la chef de service à la direction des services généraux, Marie-France Beauregard.

Pas de hausse de suicide

Les intervenants s'entendent pour dire qu'il ne faut pas établir de lien entre la hausse de l'achaladange à la ligne Urgence-Détresse et le nombre de personnes qui passent à l'acte.

« Nous sommes beaucoup plus proactifs avec les gens qui demandent de l'aide. Nous allons prendre les devants pour mettre les services en place et agir en prévention. Lorsque ce sont les proches qui entrent en contact avec nous avec des doutes, nous allons appeler la personne en question ou aller la voir pour savoir comment elle va et si elle a besoin d'aide », explique Tania Boilar de JEVI.

« Cette hausse est difficile à expliquer. Ce n'est pas nécessairement qu'il y a plus de gens en détresse. Est-ce qu'il y a plus de référence de la part des services d'urgence? Une chose est certaine, la collaboration est plus grande entre tous les intervenants », mentionne Mme Beauregard.

Elle explique que le filet de sécurité a été grandement amélioré.

« Une évaluation rapide est faite en première ligne. Pour une situation de crise, la personne qui appelle à la ligne Urgence-Détresse parle avec un préposé en trois ou quatre sonneries. Nous ne pouvons pas nous permettre de ne pas répondre. La porte d'entrée est très rapide, mais ça demande plus de rigueur. Une fois la situation évaluée, des références peuvent être faites », précise Marie-France Beauregard.

Joannie Roy du soutien clinique au service Info-social du CIUSSS de l'Estrie-CHUS explique que le service est adapté à chaque situation.

« Il y a une continuité dans les services. Nous assurons une relance auprès des personnes qui nous ont contactées », mentionne Joannie Roy.

JEVI veut grandir

L'augmentation importante des appels à l'organisme de prévention du suicide Estrie-JEVI pousse l'organisation à vouloir agrandir ses locaux. Cet agrandissement est devenu nécessaire étant donné une hausse de 142 pour cent des appels en cinq ans. Les employés et bénévoles se retrouvent à l'étroit dans les locaux de la 11e Avenue à Sherbrooke et l'organisme ne dispose plus de l'espace adéquat pour offrir tous ses services. Pour financer cet agrandissement, JEVI s'est inscrit au concours de fonds communautaire AVIVA qui pourrait permettre de gagner 100 000 $ pour l'agrandissement de ses locaux. Il est possible de voter pour le projet « JEVI, ça grandit! » jusqu'au 28 octobre. JEVI a amassé près de 14 000 votes.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer