L'activité physique prescrite au parc Blanchard

Près de 400 personnes ont participé à la... (Spectre média, Marie-Lou Béland)

Agrandir

Près de 400 personnes ont participé à la première marche des médecins de famille à Sherbrooke, tenue dans le cadre du Grand défi Pierre Lavoie afin d'encourager la pratique de l'activité physique.

Spectre média, Marie-Lou Béland

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Près de 400 personnes ont fait fi du mauvais temps dimanche matin pour participer à la première marche des médecins de famille de Sherbrooke, tenue dans le cadre du Grand défi Pierre Lavoie.

La boucle de 5 km amorcée au parc Blanchard visait littéralement à « prescrire l'activité physique » aux gens, selon les organisatrices. Une vingtaine de médecins ont pris part à l'activité.

« L'idée, c'est de prescrire l'activité physique à nos patients. On vise à long terme 150 minutes par semaine, et pour y arriver, il faut commencer quelque part », mentionne la Dre Louise Frenette.

L'activité physique présente de nombreux bénéfices et s'avère l'un des meilleurs remèdes pour demeurer en santé indique l'omnipraticienne de la Clinique médicale Plateau Marquette.

« Avec le temps, on en fait un peu plus et on sait que ça baisse le mauvais cholestérol, que ça augmente le bon cholestérol qui est protecteur, que ça aide à contrôler la tension artérielle, que ça aide à contrôler les sucres, la glycémie et à empêcher le diabète. Ça diminue le risque de certains cancers comme le cancer du sein et celui de l'intestin. Ça aide à diminuer le risque d'être atteint de la maladie d'Alzheimer et en plus pour tous les problèmes de santé mentale, ça aide à se sentir vraiment mieux et il n'y a pas d'effets secondaires de plein de pilules. Il suffit d'être bien habillé », continue-t-elle.

«On a essayé de tout prévoir, mais ce n'est pas de ma faute s'il a fait beau tout l'été.»


La marche était organisée par l'Association des médecins omnipraticiens de l'Estrie et l'Association des médecins de CLSC. Si le temps froid et la pluie ne représentaient pas la température souhaitée pour cette première édition, le sourire de satisfaction n'était pas moins large chez la Dre Frenette.

« On a essayé de tout prévoir, mais ce n'est pas de ma faute s'il a fait beau tout l'été, tout l'automne et qu'il ne fait pas beau aujourd'hui. On s'est associé avec le Grand défi Pierre Lavoie pour être en forme, pour encourager l'activité physique, la santé et le plaisir et il y a une équipe qui fait ma journée; une équipe d'une vingtaine de personnes qui vient des résidences Seigneuries du Carrefour, dont la moyenne d'âge est au-dessus de 80 ans et qui ont bravé la température ce matin. Ça, c'est un cadeau qu'on me fait et c'est très inspirant », s'est-elle réjouie.

Faisant partie de cette équipe d'heureux octogénaires, l'ancien responsable des sports au Conseil régional des loisirs de l'Estrie, Bertrand Beaulieu, était bien placé pour continuer à vanter les mérites de l'activité physique.

« De la marche j'en fais depuis l'âge de 30 ans. J'ai fait aussi plusieurs sports, je n'ai jamais lâché et mon médecin me dit que j'en vois les retombées aujourd'hui », assure Bertrand Beaulieu qui est toujours en pleine forme et qui soufflera 87 bougies au début de 2017.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer