Le Sherbrookois Alexandre Charest est décédé

Le Sherbrookois Alexandre Charest est décédé, jeudi dernier,... (Archives, La Tribune)

Agrandir

Le Sherbrookois Alexandre Charest est décédé, jeudi dernier, entouré des siens à la Maison Aube-Lumière.

Archives, La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Le Sherbrookois Alexandre Charest est décédé, jeudi dernier, entouré des siens à la Maison Aube-Lumière. Au cours des dernières années, le jeune homme de 33 ans s'était fait connaitre dans les médias pour tous les efforts qu'il avait déployés afin d'amasser des fonds pour la Société canadienne du cancer.

En juillet 2014, son neurologue lui apprenait qu'il avait une tumeur au cerveau. En octobre suivant, l'équipe du neurochirurgien David Fortin l'opérait pour enlever la masse cancéreuse. Une série de traitements de radiothérapie avait suivi et Alexandre Charest avait retrouvé la forme en février 2015. Assez pour assumer le rôle de porte-parole officiel du Grand Spin Don de Sherbrooke. Son équipe, les Acharnés, avait alors amassé une somme record pour une seule équipe participant à l'événement, organisé au profit de la Société canadienne du cancer.

Dans une entrevue de l'époque accordée à La Tribune, le grand sportif à l'aube de la trentaine avait déclaré : « Dr Fortin m'a donné l'heure juste. Il m'a dit qu'il avait des patients qu'il suivait depuis 14 ans et d'autres qu'il avait perdus après six mois. C'est certain que j'ai l'impression d'avoir une épée de Damoclès au-dessus de la tête, mais en même temps, on devrait tous en avoir une, car ça nous permet de vraiment profiter des choses banales de la vie. Je ne vois pas les couchers de soleil, la neige sur les arbres ou le ciel bleu avec les mêmes yeux aujourd'hui. »

Le Sherbrookois avait hésité avant de parler publiquement de son parcours. Parce qu'il ne voulait pas attirer la pitié ni l'attention sur sa personne. Puis, il avait pensé à une de ses idoles, Pierre Lavoie, qui avait su transformer son malheur et sa peine en action. C'est pour faire une différence autour de lui et envoyer un message d'espoir qu'il avait accepté finalement de se raconter.

Alexandre Charest avait eu la chance d'entrer en contact avec son idole. Informé du décès du Sherbrookois, Pierre Lavoie était ébranlé. « Alex, c'était un battant. C'est une énorme perte pour le mouvement des saines habitudes de vie. Il a su transformer une situation inconcevable par des actions incroyables. Je suis convaincu qu'il laissera une trace grandiose », a déclaré l'instigateur du Grand défi Pierre Lavoie.

En février dernier, Alexandre Charest agissait de nouveau comme porte-parole régional du Grand Spin Don. Sa détermination avait convaincu plusieurs entreprises et individus à tenter l'expérience.

Alexandre Charest a fait une différence.

Il laisse dans le deuil sa conjointe de longue date Geneviève Côté, qui donnera naissance dans les prochaines semaines à Gloria, un nom choisi par son papa.

La famille sera présente au Complexe Funéraire Steve Elkas samedi, de 9 h 30 à 11 h 30 et de 13 h 30 à 16 h afin de recevoir les condoléances. Une célébration de vie sera tenue à 16 h 30.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer