Mort suspecte à Argyll

Archives La Tribune, Frédéric Côté... (Archives La Tribune, Frédéric Côté)

Agrandir

Archives La Tribune, Frédéric Côté

Archives La Tribune, Frédéric Côté

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Une bagarre entre deux résidents de l'hôpital et centre d'hébergement Argyll du CIUSSS de l'Estrie -CHUS s'est terminée en drame avec le décès de l'un des deux belligérants.

« Toutes les hypothèses allant jusqu'à l'homicide seront étudiées. L'un des deux hommes est décédé à la suite de cette altercation. Les enquêteurs vont analyser si un lien de cause à effet peut être établi entre la bagarre et le décès. Il n'est pas exclu que des accusations puissent être portées », explique le porte-parole du Service de police de Sherbrooke (SPS), Martin Carrier.

 L'événement entre les deux résidents de 72 et 74 ans est survenu vers 22 h, lundi soir. Le Service de police de Sherbrooke a été avisé de la situation vers 10 h, mardi matin.

« Le décès de l'homme de 74 ans a été constaté sur place. L'autre individu impliqué sera rencontré au cours des prochaines heures », mentionne le porte-parole du SPS.

« Hier, à 22 h 09, une mort suspecte est survenue dans une unité d'hébergement de cette installation suivant une altercation entre deux résidents. Le personnel est intervenu, un médecin a été appelé et a constaté le décès de l'un d'entre eux », ajoute le communiqué de la direction du CIUSSS de l'Estrie-CHUS qui assure le SPS de son « entière collaboration ».

Les enquêteurs du SPS ainsi que le Service d'identité judiciaire se sont rendus au pavillon Argyll pour faire progresser l'enquête au cours de la journée, mardi.

« Les enquêteurs sont présentement en attente d'informations de la part du bureau du coroner ainsi que du pathologique pour déterminer les causes du décès. Les enquêteurs doivent aussi rencontrer les témoins », indique le porte-parole du SPS.

Un coroner a aussi été mandaté pour faire la lumière sur cette affaire.

Par voie de communiqué, la direction du CIUSSS de l'Estrie-CHUS a exprimé sa compassion envers les familles touchées par ce décès. 

« La direction a organisé un soutien pour les familles des deux résidents, les autres résidents de l'unité et leurs familles ainsi que les employés concernés», indique le communiqué de la direction du CIUSSS de l'Estrie-CHUS.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer