À vélo sur le pont Jacques-Cartier

La Ville de Sherbrooke s'apprête à lancer un... (Spectre Média, René Marquis)

Agrandir

La Ville de Sherbrooke s'apprête à lancer un projet-pilote de piste cyclable sur le pont Jacques-Cartier.

Spectre Média, René Marquis

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) La Ville de Sherbrooke s'apprête à lancer un projet-pilote de piste cyclable sur le pont Jacques-Cartier. Pour créer ce tronçon destiné aux cyclistes, la Ville retranchera une des deux voies en direction de l'Université de Sherbrooke pendant un mois. La Ville procédera ensuite à l'évaluation, qui sera réalisée notamment avec l'usage de caméras de surveillance.

Le pont Jacques-Cartier compte trois voies (deux en direction de l'UdeS) et une en direction nord.

En marge d'un point de presse, la directrice du service des infrastructures urbaines à la Ville de Sherbrooke, Caroline Gravel, a confirmé que le projet, évalué à quelques milliers de dollars, serait lancé incessamment.

« Le projet-pilote a été présenté au comité de mobilité durable de la Ville il y a environ trois ou quatre semaines. Le projet doit s'étendre sur un mois. Nos équipes nous ont recommandé un mois de mesures temporaires pour voir si tout se déroule bien. Ce sera quatre semaines, évaluées au fur et à mesure chaque semaine. Si la circulation devient chaotique et que c'est très compliqué, on va tout simplement cesser le projet... Les installations ne seront pas fixes sur le pont. »

« Le projet n'est pas mis en branle encore, car j'avais des réponses à donner à la Société de transport de Sherbrooke (STS) sur les délais que ça aurait pu occasionner pour les autobus. Il faut comprendre qu'en s'en allant vers l'Université de Sherbrooke il y a deux voies, et en allant vers le centre-ville (NDLR : ou vers le nord), il y a une voie. Actuellement, on a plus de véhicules sur la portion qui a une voie que sur la portion qui a deux voies. C'est pour ça que nos équipes ont jugé que ce pont-là était apte à recevoir une piste cyclable et à perdre une voie de façon permanente. Avant de le faire, on veut voir si ça se comporte bien. On pense qu'il n'y aura pas de problème, que ça va prendre le même temps aux autobus (...) »

Caroline Gravel note que sitôt qu'elle aura ces données et le feu vert de la STS, le projet démarrera. « Ça devrait être incessamment, au courant du mois d'octobre. »

Une consultation avait été menée dans le cadre du plan de développement de transport actif. Des recommandations avaient été formulées par les citoyens. « Dans ce plan-là, on avait une piste cyclable sur le pont Jacques-Cartier. Il fallait voir comment on allait la faire à moindre coût. »

Pour mener l'évaluation, des caméras seront installées sur le pont à chaque extrémité. Des équipements pour mesurer le débit véhiculaire seront aussi installés.

Ces caméras devraient être installées prochainement. Des bollards seront aussi fixés sur des dalles de béton.

Environ 675 véhicules à l'heure circulent en direction du nord à l'heure de pointe du matin. On en compte 580 répartis sur deux voies (en direction de l'Université de Sherbrooke). « On pense que c'est apte et propice à recevoir une piste cyclable. »

En juin dernier, le président du comité de la sécurité publique, Marc Denault, avait fait valoir qu'il serait préférable d'attendre à l'an prochain avant de tracer le corridor cyclable sur le pont Jacques-Cartier. Il espérait également un « affichage adéquat ». « Ça va être annoncé sur notre site internet et sur les médias sociaux ; il y aura peut-être une pancarte à chaque extrémité », a précisé à ce sujet Mme Gravel.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer