27 montées et descentes du mont Orford pour la fibrose kystique

L'ultramarathonien et pédiatre intensiviste au CIUSSS de l'Estrie -... (Spectre Média, Julien Chamberland)

Agrandir

L'ultramarathonien et pédiatre intensiviste au CIUSSS de l'Estrie - CHUS Sébastien Roulier a monté et descendu le mont Orford à 27 reprises dans le cadre du Défibrose mont Orford samedi.

Spectre Média, Julien Chamberland

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(ORFORD) Une soixantaine de personnes ont relevé le défi lancé par le comité régional de l'Estrie de Fibrose kystique Québec samedi, qui consistait à monter puis à descendre le mont Orford le plus de fois possible dans le cadre de la première édition du Défibrose de la région.

Grâce à cet événement-bénéfice, plus de 8000 $ ont été amassés afin de financer la découverte éventuelle d'un traitement pour guérir la fibrose kystique. Un montant qui a grandement dépassé les attentes de l'instigatrice de la journée, Joanie Lévesque, elle-même atteinte de cette maladie.

« Je m'attendais à ce qu'il y ait 30 participants, et on en a eu 58. J'espérais recueillir environ 5000 $, et on a plus de 8000 $. Alors c'est clair que je suis vraiment, vraiment contente de l'événement! », s'est réjouie la jeune femme en fin d'après-midi.

« D'après moi, on va être de retour l'an prochain assurément », a-t-elle ajouté.

Alors que la plupart des participants profitaient de cette belle journée d'automne pour jogger tranquillement sur la montagne aux couleurs flamboyantes tout en contribuant à une bonne cause, l'ultramarathonien Sébastien Roulier, lui, s'était fixé un objectif de taille : compléter plus de 25 allers-retours en moins de 24 heures.

« L'an passé, dans le cadre de la Flambée des couleurs, j'avais fait 25 montées et descentes, alors cette année, mon but était d'en faire au moins une de plus », a-t-il indiqué à la fin de son épreuve.

Le Sherbrookois de 42 ans est finalement parvenu à en réaliser 27, sans même paraître fatigué au moment de franchir la ligne d'arrivée, vers 15 h.

« Ça s'est bien passé, a-t-il raconté. En fait, à partir de la cinquième montée, déjà, les jambes ne collaboraient pas trop, mais probablement que d'avoir fait de la marche rapide avec les bâtons par la suite m'a aidé à me ménager. Pour les descentes, ça allait quand même bien, sauf les cinq ou six dernières, où les jambes étaient pas mal raides! J'ai quand même réussi à être toujours en avance sur mes temps de l'an passé : j'ai pris environ 52 minutes par aller-retour cette année, alors que l'an passé, j'étais plutôt autour de 58 minutes. »

Ce n'était pas la première fois que M. Roulier réalisait ce genre d'exploit dans le cadre d'un événement-bénéfice. On avait notamment pu le voir courir 112 kilomètres en juillet dernier lors du Défi Félix-Deslauriers-Hallée.

« Comme médecin, ma participation à ce genre d'événement sert aussi à faire la promotion des saines habitudes de vie », a souligné le pédiatre intensiviste au CIUSSS de l'Estrie - CHUS.

En mémoire de Sarah-Eve

La première édition du Défibrose mont Orford s'est tenue en l'honneur de Sarah-Eve Fontaine, cette jeune Windsoroise atteinte de fibrose kystique qui est décédée en juin dernier après avoir reçu de nouveaux poumons et combattu un cancer.

Sa mère, Annie Lussier, contenait difficilement ses larmes en parlant de cette journée que sa fille aurait tellement appréciée, elle qui adorait la nature.

« C'est un petit peu difficile, parce qu'on aurait pensé qu'elle serait encore avec nous cette année, a-t-elle confié. On était censés être dans notre année suivant la greffe, mais là, on vit autre chose, qu'on apprivoise. On est contents de pouvoir être là pour supporter la fibrose kystique et voir l'aspect rassembleur qui nous a portés beaucoup pendant tout le parcours de Sarah-Eve. C'est beau de voir que même après son départ, ça continue. »

« Je souhaite que l'événement perdure dans le temps et amène de plus en plus de gens, parce que c'est ça la vie : c'est apprécier la nature et voir les saisons défiler. »

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer