Un atelier de vélo en libre-service au Cégep

Les deux aides-mécaniciens Jadiel Rosales et Alexandre Gendron... (Photo fournie)

Agrandir

Les deux aides-mécaniciens Jadiel Rosales et Alexandre Gendron aident et conseillent les cyclistes tous les vendredis midi.

Photo fournie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Tribune

(Sherbrooke) Le Cégep de Sherbrooke a inauguré deux nouveaux projets innovateurs en mobilité durable sur son campus : une borne de réparation de vélo en libre-service et un service d'ateliers de mécanique.

La borne de réparation de vélo permet à la communauté collégiale et sherbrookoise d'avoir accès, en tout temps, à une pompe et à des outils de base pour faire de petites réparations.

La conception et la fabrication de la borne, réalisées dans le cadre du cours Réfections d'équipement avec l'aide de l'équipe technique, ont permis aux étudiants de mettre en pratique leurs compétences.

Cette première borne est un projet-pilote. Selon son utilisation par les usagers, d'autres bornes similaires pourraient être fabriquées et installées sur le campus ou à Sherbrooke.

La borne de réparation de vélo est située à l'extérieur, entre les pavillons 6 et 3, face à l'ArtiShow.

En outre, tous les vendredis midi d'octobre, des aides-mécaniciens sont sur le campus du Cégep de Sherbrooke, près de la borne vélo, pour faire des ajustements mineurs aux vélos des usagers qui le désirent.

Ces bénévoles, membres du personnel et étudiantes et étudiants, sont également en mesure de poser un diagnostic et de donner des conseils mécaniques. Des outils plus spécialisés sont alors à la disposition de la communauté collégiale. Ce service sera offert gratuitement.

Le Sherbrooke Hussars à l'entraînement dans les rues

De gros véhicules vert camouflage des forces armées seront visibles, samedi, lors d'un entraînement ouvert au public du Sherbrooke Hussars.

La présence militaire sera visible sur les rues William et Court. Des véhicules de combat se déplaceront selon des scénarios d'entraînement dans les environs du manège militaire.

La circulation automobile restera fluide, assure la Défense nationale, dans un communiqué de presse.

La population est invitée de 12 h 30 à 17 h afin d'en apprendre davantage sur les Hussars et sur les opportunités d'emplois à temps partiel au sein d'un régiment de reconnaissance blindé de la réserve de l'Armée canadienne.

Le public pourra se familiariser avec les véhicules de reconnaissance blindés et l'équipement militaire utilisé au Canada. Des véhicules de type G wagon et de type LAV 6 seront sur les lieux, ajoute-t-on.

Il sera également possible d'observer du matériel de vision nocturne, un drone de surveillance et différentes armes, comme la mitrailleuse polyvalente C6 et un lance-grenades automatique de 40 mm.

The Sherbrooke Hussars est un régiment bilingue qui s'entraîne à la reconnaissance en véhicules blindés. Ses membres ont été actifs dans différentes missions, notamment lors de la crise du verglas en 1998 et lors des sévères inondations de la Montérégie en 2011. Avec Claude Plante

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer