• La Tribune > 
  • Actualités 
  • > Éthique: Lessard questionné sur un 3e dossier relié à Yvon Nadeau 

Éthique: Lessard questionné sur un 3e dossier relié à Yvon Nadeau

Laurent Lessard... (Archives Le Soleil)

Agrandir

Laurent Lessard

Archives Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Québec

Un troisième cas de conflit d'intérêts potentiel relié au ministre Laurent Lessard a été soulevé mardi par les partis d'opposition.

Comme les deux cas précédents, mis au jour au cours des dernières semaines, le plus récent dossier vise un ancien employé du bureau de circonscription du ministre des Transports pendant plusieurs années, Yvon Nadeau, qui gérait en parallèle des entreprises privées.

L'opposition péquiste et la Coalition avenir Québec (CAQ) estiment que M. Lessard s'est placé dans une position embarrassante, a manqué de jugement et d'éthique en gardant à son emploi un ami relié à trois entreprises ayant cherché à obtenir le soutien financier de l'État. Il aurait donc tiré un profit personnel de son association avec le ministre, dont le sens de l'éthique est remis en question jour après jour à l'Assemblée nationale.

Tandis qu'il conseillait le ministre Lessard, dans la région de Thetford Mines, Yvon Nadeau s'occupait du développement des affaires et siégeait au conseil d'administration d'Innoltek, une entreprise qui cherchait à obtenir du gouvernement des avantages fiscaux, ont révélé mardi le député caquiste de Borduas, Simon Jolin-Barrette, et la députée péquiste de Taschereau, Agnès Maltais.

Le commissaire à l'éthique doit remettre un rapport, pour évaluer le rôle du ministre Lessard dans un autre dossier, soit une subvention gouvernementale de 3 millions $ versée en 2015 à l'entreprise Pyrobiom Énergies, appartenant à Yvon Nadeau.

Le gouvernement a aussi versé une subvention de plus d'un million de dollars en 2008 à la station de ski du mont Adstock, située dans la circonscription de M. Lessard. Cette aide a ouvert la porte à un promoteur qui a construit des chalets au pied des pentes. Le gestionnaire de la location des chalets de la station de ski était le même Yvon Nadeau.

Le ministre Lessard continue de clamer son innocence, affirmant qu'il a suivi toutes les règles en vigueur.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer