Mélanie Lemay se démarque au Gala Forces Avenir

Étudiante au baccalauréat multidisciplinaire, Mélanie Lemay s'est distinguée... (Archives, La Tribune)

Agrandir

Étudiante au baccalauréat multidisciplinaire, Mélanie Lemay s'est distinguée cette semaine lors du Gala Forces Avenir, dans la catégorie Personnalité premier cycle.

Archives, La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Étudiante au baccalauréat multidisciplinaire, Mélanie Lemay s'est distinguée cette semaine lors du Gala Forces Avenir, dans la catégorie Personnalité premier cycle.

La jeune femme, déjà reconnue Mérite estrien par La Tribune, a remporté une bourse de 4000 $. Elle s'est distinguée aux côtés de deux autres étudiants de l'Université de Montréal.

Originaire de Disraeli, elle a retenu l'attention pour son engagement exceptionnel dans la prévention des violences à caractère sexuel de même qu'au sein de la Fédération étudiante de l'UdeS (FEUS) et du groupe AEQUITAS. Elle est membre du conseil d'administration du CALACS Agression Estrie depuis deux ans en plus d'avoir été à l'origine Mois d'échange et de sensibilisation sur les agressions sexuelles en milieu étudiant (MESSAGE).

ConseillerVirtuel.ca, l'initiative SMART et le projet Construction d'un centre de traitement du café lavé à Haïti étaient également en lice et ont reçu des bourses de 2000 $ à titre de finalistes. Pas moins de 10 000 $ en bourses ont été amassés par les étudiantes et étudiants de l'UdeS au cours de la soirée animée par Stéphan Bureau au Capitole de Québec.

Initiative de Steve St-Pierre et Jean-Sébastien Gagné-Bisson, étudiants à la maîtrise en orientation, ConseillerVirtuel.ca était finaliste dans la catégorie Société, communication et éducation pour la création d'une plateforme web qui emmagasine les informations scolaires et professionnelles afin de faciliter l'élaboration du CV.

Le projet Construction d'un centre de traitement du café lavé à Haïti du Groupe de collaboration internationale en ingénierie de l'UdeS était en lice dans la catégorie Entraide, paix et justice. Le projet aura un impact sur le revenu des 325 familles membres en plus de favoriser l'autonomie alimentaire, la diminution de l'exode rural, la protection de l'environnement et la valorisation de la femme.

Dans la catégorie Sciences et applications technologiques, l'initiative SMART de Philippe Kikongi était finaliste. Des étudiants-mentors doués en programmation aident de façon bénévole leurs collègues au moyen de séminaires et de séances de travail en salle informatique. Les artisans de SMART ont lancé en 2014 un site Web regroupant plusieurs présentations et ateliers du groupe.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer