La Résidence Murray présentera une nouvelle version mardi

Le propriétaire de la Résidence Murray doit dévoiler... (RESIDENCEMURRAY.COM)

Agrandir

Le propriétaire de la Résidence Murray doit dévoiler mardi prochain une nouvelle version de son projet d'agrandissement. Son projet initial (notre photo) prévoyait 50 unités dans un édifice de sept étages. La nouvelle mouture comptera également 50 logements.

RESIDENCEMURRAY.COM

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Une nouvelle version du projet d'agrandissement de la Résidence Murray devrait être présentée mardi prochain en conférence de presse. Entre-temps, un comité de citoyens favorable au projet s'est formé pour défendre les plans d'expansion du propriétaire Pierre Chapdelaine.

Dans les dernières semaines, des citoyens se sont opposés au projet initial d'agrandissement, qui prévoyait 50 unités dans un édifice de sept étages. Ils avaient soulevé des craintes en lien avec la circulation que provoquerait la venue d'une cinquantaine de nouveaux locataires. Ils s'inquiétaient également pour le caractère patrimonial du quartier. Si M. Chapdelaine avait mis sur pied une table de concertation pour chercher un compromis, le processus de discussion a avorté avant même la première rencontre.

Pierre Chapdelaine a néanmoins retravaillé le concept de son agrandissement. « Je présenterai une version différente qui répondra aux besoins pour des logements abordables pour les aînés. Elle respectera le nombre de 50 logements pour assurer une rentabilité. C'est un autre bon projet », déclare-t-il.

M. Chapdelaine se dit satisfait de la deuxième version du projet, « dans les circonstances ». « C'est quand même tout un exploit d'arriver avec un deuxième concept dans un endroit où il y a si peu d'espace. »

Pour valider l'acceptabilité de son projet, le propriétaire a invité plus de 25 citoyens à une présentation lundi. « Depuis le début, je dis que je veux faire ce projet avec les voisins. Il n'est pas question de faire des cachettes avec ça. Quand j'ai vu que mes voisins immédiats n'étaient pas intéressés à discuter, je me suis dit qu'il n'y avait pas juste eux dans le quartier. J'ai invité des citoyens des rues Murray, de la 4e Avenue et des résidents de la Résidence Murray. Nous sommes allés sur une base volontaire. Il y avait même des gens qui avaient signé la pétition contre notre projet. »

Les opposants avaient effectivement déposé une pétition de 156 noms au conseil municipal pour dénoncer le projet de M. Chapdelaine.

« Nous avons présenté le projet aux citoyens et il y a eu un mouvement spontané en faveur de notre projet », avance Pierre Chapdelaine.

Ce « mouvement spontané » a donné naissance à un regroupement qui entend bien s'exprimer pour la réalisation de l'agrandissement. Nathalie Marchand est l'une des porte-paroles désignées par le regroupement. « Il n'y a pas que des opposants. Il y a beaucoup de gens en ville pour qui ce projet pourrait être avantageux. Après avoir vu les maquettes, je trouve que c'est un bon projet qui n'augmentera pas plus la circulation sur la rue Murray. J'ai eu envie de m'investir», commente Mme Marchand.

La porte-parole ne souhaite pas de confrontation avec les opposants. « Nous avons confiance que les gens du secteur appuieront le projet. Nous n'avons pas l'intention de partir en guerre contre les opposants. Nous avons l'intention de donner de l'information à la population. »

Le regroupement pourrait aussi faire des représentations auprès du conseil municipal.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer