• La Tribune > 
  • Actualités 
  • > Passerelle cyclable: Sherbrooke Démocratie réclame plus de cohérence 

Passerelle cyclable: Sherbrooke Démocratie réclame plus de cohérence

Vincent Beaucher... (Spectre Média, René Marquis)

Agrandir

Vincent Beaucher

Spectre Média, René Marquis

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Le développement du circuit cyclable sur le boulevard de Portland continue de soulever des questions. Les coûts et le développement cohérent ont été remis en question par le porte-parole du Mouvement Sherbrooke Démocratie lundi à la période des questions du conseil municipal.

Rappelons que le projet initial de passerelle cyclable au-dessus de la 410, évalué à 2,1 M$, a été remplacé par un élargissement du trottoir existant sur le viaduc. Les coûts sont ainsi réduits à 1,4 M$.

« Le Mouvement Sherbrooke Démocratie se pose un certain nombre de questions par rapport au nouveau projet annoncé. Lorsque la Ville construit un nouveau trottoir sur son territoire, on estime que ça coûtera environ 500 $ du mètre pour une largeur d'environ 1,75 mètre. Ça comprend l'excavation, le remblai, le béton. En supposant que le trottoir sur le viaduc fasse 500 mètres, on pourrait estimer un coût variant entre 250 000 $ et 400 000 $. Avec une estimation de 250 000 $ à 400 000 $, il reste tout de même au minimum entre 1 M$ et 1,2 M$ à investir, pour de l'éclairage et du marquage au sol. Nous avons bien hâte de voir les plans pour comprendre où s'en va notre argent... »

Vincent Beaucher a par ailleurs dénoncé la configuration de la piste cyclable. « Depuis des mois, des citoyens vous interpellent en vous disant que ce qui est fait n'a pas de sens, que la configuration met en danger les usagers et ne répond pas au besoin de déplacement efficace attendu lors de déplacement à vélo. Face au Carrefour, la piste cyclable est traversée à au moins six reprises, soit par des entrées charretières ou des voies menant aux stationnements. Et la semaine passée, on y a installé une multitude de panonceaux afin d'indiquer aux cyclistes de descendre de leur vélo à chaque intersection, de peser sur le bouton piéton, d'attendre le signal, de traverser à pied à côté du vélo, puis de rembarquer sur leur monture avant de refaire le même manège quelques mètres plus loin, encore et encore. Ça ne s'invente pas.

« Nous avons assisté au cours des derniers mois à du développement cycliste non réfléchi autour de Portland, du développement à grands frais dont nous devrons assumer la facture, mais aussi les incohérences, pour plusieurs années. Et aujourd'hui, on veut nous faire avaler la pilule d'un nouveau trottoir où on voudrait faire marcher les cyclistes, le tout basé sur des normes qui n'existeraient finalement même pas quand on s'informe adéquatement à Vélo Québec. »

La directrice du Service des infrastructures urbaines à la Ville de Sherbrooke, Caroline Gravel, a mentionné qu'une consultation a été effectuée dans le cadre de l'élaboration du Plan du transport actif. « Il faut comprendre que pour le développement de notre réseau cyclable sur le territoire, il y aura toujours des ajustements en raison des infrastructures existantes. Nous avons choisi de mettre la piste cyclable du côté du Carrefour parce que les bretelles d'autoroute nous semblaient plus dangereuses pour les cyclistes que les intersections contrôlées par des feux de circulation. »

« L'orientation qui a été prise est budgétaire. C'est un compromis. Ce n'est pas la solution optimum. Dans le premier scénario, il y a des coûts qui ont été engagés. Des coûts d'analyse et de plans et devis. Il a fallu les payer », dit Bernard Sévigny pour justifier le montant de 1,4 M$.

« Dans les coûts présentés, nous avons aussi la portion du trottoir de l'extrémité du viaduc jusqu'aux rues à proximité. À ces endroits, la piste cyclable et le trottoir se séparent, alors il y a des coûts supplémentaires », complète Mme Gravel.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer