Sherbrooke Citoyen ira en assemblée générale en octobre

Le chef intérimaire du parti Sherbrooke Citoyen Raymond... (Archives, La Tribune)

Agrandir

Le chef intérimaire du parti Sherbrooke Citoyen Raymond Gaudreault assure qu'ils interviendront davantage dans la sphère publique cet automne. Mais ce sera sans la porte-parole Évelyne Beaudin qui a obtenu un contrat d'enseignement à Matane.

Archives, La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Le parti municipal Sherbrooke Citoyen, discret depuis son assemblée de création, tiendra son assemblée générale le 18 octobre prochain. Les règles de la course à la direction seront alors établies.

Le rassemblement aura lieu à 18 h 30 au Tremplin 16-30, au 95, rue Wellington Sud. Seuls les membres en règle du parti pourront voter, mais il sera possible de se procurer une carte de membre au coût de 5 $ à l'entrée.

« Nous avons des statuts et règlements à faire approuver par nos membres. Nous déterminerons aussi les règles d'investiture pour la course à la direction et pour les postes de conseillers. Nous enverrons la documentation aux membres avant pour qu'ils puissent déterminer leurs questions. Nous expliquerons aussi les règles qui nous sont imposées par le Directeur général des élections », explique le chef intérimaire du parti, Raymond Gaudreault.

Alors que les esprits s'échauffent déjà en prévision de la prochaine campagne électorale, prévue à l'automne 2017, Sherbrooke Citoyen n'a pas encore d'échéancier fixe pour la nomination d'un chef, qui sera par conséquent candidat à la mairie.

« Nous proposerons un plan, mais ce n'est pas dans cette assemblée que nous choisirons le chef. Nous ne sommes pas à l'étape de choisir un chef, loin de là. Nous n'avons pas encore d'échéancier, mais ce n'est pas une question de semaines. »

Le grand bénévole Claude LeBlanc a déjà manifesté son intérêt pour la direction du parti. D'autres candidats potentiels se seraient aussi informés.

Entre-temps, Sherbrooke Citoyen souhaite accroître sa présence lors des séances du conseil municipal à l'hôtel de ville. « Nous avons travaillé dans l'ombre dans les derniers mois, mais c'est pour mieux préparer notre sortie. Ne ne sommes pas intervenus autant que nous l'aurions souhaité dans la sphère publique, mais nous le ferons plus cet automne. »

Le parti a par ailleurs perdu sa porte-parole, Évelyne Beaudin, qui a obtenu un contrat en enseignement à Matane. « Ça change surtout les interventions médiatiques, mais elle est toujours active dans le parti. Elle est aussi présente qu'avant. »

Puisqu'il s'agit d'un contrat, il n'est pas impossible que Mme Beaudin reprenne un rôle actif au sein du parti d'ici les élections.

Sherbrooke Citoyen compterait environ 150 membres pour le moment. « L'intérêt est grandissant. Nous sommes sur le point de nous doter d'une plateforme pour faciliter les adhésions. »

M. Gaudreault ne nie pas que des élus actuels pourraient être en discussion avec son parti. « Il n'y a absolument rien d'exclu. Nous discutons avec tout le monde. »

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer