Le Mouvement Desjardins condamné à innover

Guy Cormier entreprend son règne à la présidence... (Spectre Média, René Marquis)

Agrandir

Guy Cormier entreprend son règne à la présidence du Mouvement Desjardins avec la mission de se rapprocher de ses membres.

Spectre Média, René Marquis

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Le nouveau président et chef de la direction du Mouvement Desjardins entend laisser sa marque en recentrant le groupe financier coopératif sur ses membres. Et si son avenir doit passer par la fermeture d'autres caisses ou d'autres points de service, Guy Cormier assure que la décision sera prise par le milieu et que tout sera mis en oeuvre pour rendre les services accessibles autrement.

« Je n'aime pas le dire, mais la caisse du village, elle subit parfois elle aussi la dévitalisation du milieu. Souvent la station-service, le bureau de poste et l'école sont partis, il n'y a plus de restaurant, ni marché d'alimentation, mais la caisse est encore là. Et elle reste là. Et on fait tout pour rester le plus longtemps possible, mais un moment donné, nos administrateurs locaux nous disent que pour le bien-être de tous nos milliers de membres, pour l'équité, on se doit de se pencher sur ce point de service. J'ai été directeur général de caisse alors je peux vous dire qu'une des pires décisions qu'un conseil d'administration a à prendre, c'est de changer l'offre de services. Il n'y a personne qui aime ça, parce qu'on le sait que c'est sensible, on le sait que les membres ont des attentes. »

« Mais je suis convaincu que notre réseau de distribution va évoluer encore, prévient-il. Est-ce qu'on veut réduire notre nombre de caisses à un rythme où il va y avoir de moins en moins de caisses ? La réponse est non. Est-ce qu'on veut faire évoluer nos 300 caisses, nos 1100 points de service et nos 2300 guichets automatiques ? La réponse est oui. »

Guy Cormier a été élu le 19 mars dernier pour succéder à Monique Leroux. Après la première femme à diriger le mouvement, il en est le plus jeune président.

À 47 ans, le natif de Montréal a grandi dans le réseau, occupant entre autres le siège de directeur général de caisses jusqu'à celui de vice-président Réseau des caisses et Services aux particuliers depuis 2013.

Tournée

En poste comme président depuis avril, il a entrepris en juin une tournée de ses 16 conseils régionaux.

Alors qu'il était de passage à Sherbrooke lundi pour des rencontres privées avec des leaders socio-économiques de la région des Cantons-de-l'Est, il s'est arrêté à La Tribune pour une généreuse entrevue éditoriale, accompagné du président et du vice-président du conseil régional Cantons-de-l'Est Denis Paré et Marc Geoffroy.

Conscient des critiques dont sa prédécesseure a fait l'objet, entre autres parce qu'on a assisté à la fermeture de plus de 200 caisses et points de service depuis 2010, Guy Cormier se dit prêt à faire face à la musique.

« Le défi, c'est que le réseau ne peut pas être statique dans le temps. Il n'y a pas un milieu, il n'y a pas une industrie qui n'est pas confrontée à l'arrivée des nouvelles technologies et d'une nouvelle génération de consommateurs (...) Desjardins doit s'adapter et ce ne sera pas la première fois. Ça fait 116 ans qu'on s'adapte. Même Alphonse Desjardins dans ses premières années en a fermé des caisses populaires parce qu'elles n'étaient pas assez viables. Notre mandat, c'est de trouver toutes les solutions pour que la fermeture soit toujours l'une des dernières alternatives. »

«La seule chose qu'on ne veut pas faire, c'est d'imposer à des milieux une seule et unique recette.»


Le jeune patron constate néanmoins avec satisfaction que le Mouvement Desjardins n'est pas à court d'idées pour faire autrement.

Il cite d'emblée l'exemple de Piopolis, dans la région du Granit, où Desjardins a aménagé depuis cinq ans un comptoir libre-service à l'intérieur du magasin général.

Il évoque le concept d'espace 360d, un centre de service destiné spécifiquement aux étudiants de 18 à 30 ans, qui compte trois adresses à proximité de campus montréalais actuellement et qui pourrait bien s'implanter à Sherbrooke si les négociations aboutissent.

Consolider les acquis

Il souligne également les résultats prometteurs de la caisse mobile lancée en juin dernier sous forme de projet-pilote et qu'il verrait très bien rouler vers les résidences pour personnes âgées, dans les milieux où on doit changer justement l'offre du point de service, ou sur les campus en période de rentrée.

« La seule chose qu'on ne veut pas faire, insiste M. Cormier, c'est d'imposer à des milieux une seule et unique recette. On préfère prendre le temps de s'asseoir avec les décideurs locaux, les élus, les commerçants, les représentants de commissions scolaires pour identifier les besoins et les alternatives. Il n'y a pas une recette parce que chaque milieu est différent. »

Du même souffle et même si le Mouvement Desjardins vient d'abolir 20 % de ses 128 postes de vice-présidents, il assure qu'il n'est pas question de toucher aux conseils d'administration locaux.

« C'est la base et c'est là pour rester, à moins d'un changement législatif ou qu'un congrès décide de changer ça, tranche-t-il. La base même d'une caisse, c'est des membres qui décident de se donner des services et de s'élire des représentants. »

Après l'ère Monique Leroux, Guy Cormier s'inscrit comme celui qui veut consolider les acquis avant de prendre d'autres bouchées expansionnistes.

« Desjardins regarde toujours les opportunités d'affaires. Mais actuellement, j'ai une grande priorité et une seule, et c'est de recentrer Desjardins sur ses membres, sur ses clients, et être les meilleurs dans ça. (...) C'est beau croître pour croître, mais si t'oublies ta base et le leadership que tu as exercé, ce n'est pas ma volonté première. Sur un horizon de 12 à 18 mois, on veut consolider nos différentes acquisitions », annonce-t-il, en précisant que cela générera malgré tout un taux de croissance annuelle enviable de 5 à 10 pour cent.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer