Grande coulée: flot de gens «inimaginable» à Orford

Le site du festibière La Grande coulée d'Orford... (Spectre média, Jessica Garneau)

Agrandir

Le site du festibière La Grande coulée d'Orford était plein à craquer samedi. Les organisateurs estiment à près de 10 000 le nombre de festivaliers qui se seraient présentés au pied du mont Orford pour déguster les bières des quelque 15 microbrasseries réunies sur place. Parmi les visiteurs, on retrouvait Christian Savoie et Maryse Côté, d'Ayer's Cliff.

Spectre média, Jessica Garneau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Des files d'attente de centaines de personnes, des gens tassés au possible et des producteurs qui craignaient de manquer de bière dans un festival de bières... La première édition de la Grande coulée d'Orford aura été celle des heureux problèmes pour les organisateurs.

La pluie attendue dimanche aura notamment incité bon nombre d'amateurs de houblon à converger au pied du mont Orford samedi, selon Patrick Samson.

« Ça se passe aujourd'hui, vraiment. On a plus de monde que ce qu'on attendait et on arrive à court dans les verres qu'on a commandés et il va falloir en trouver pour ce soir », mentionnait d'emblée le directeur de l'Auberge du mont Orford lors du passage de La Tribune, samedi après-midi.

Et pourtant, plus de 5000 verres avaient été prévus par les organisateurs pour l'ensemble du week-end afin de permettre aux festivaliers de déguster les produits des quelque 15 kiosques présents sur le site autrement qu'avec des verres en plastique. Tout près de 10 000 festivaliers se seraient présentés à la première édition de l'événement, estiment les organisateurs.

« C'est hallucinant, souligne, béat, le président de la Grande coulée, Todd Pouliot. On en a commandé 3000, ensuite 1000 de plus et un autre1000 après. On ne sait jamais comment ça va virer; on ne connaît pas la température. Certains producteurs vont même devoir retourner chercher de la bière en soirée. Personne ne savait que c'était pour être aussi gros, même si c'est ce qu'on souhaite. C'est inimaginable avoir des files d'attente comme ça. »

« C'était moins achalandé dimanche, mais c'était tout aussi fou. C'est un success story. »

Des gens tassés, mais heureux

La surprise des organisateurs n'est pas passée inaperçue aux yeux des visiteurs. Même si la qualité de l'événement faisait l'unanimité, ils également étaient nombreux à faire remarquer que le temps d'attente pour obtenir son billet d'accès au site était particulièrement long et qu'ils se sentaient à l'étroit une fois sur place.

« Je suis certain qu'il y a plus de gens que les organisateurs pensaient », affirmait, comme plusieurs autres, Jérémy Roy. On est habitué au festival de Chambly et même si c'est un peu plus petit, c'est une bonne première pour l'événement avec de bons produits. Et on est habitué d'être serré, donc pour ça, ça va. »

« C'est formidable d'avoir un événement comme ça ici. C'est un bel endroit, il y a plein de gens et une très bonne ambiance. C'est très cool», se réjouit son ami Carl Fortin.

« On a monté la montagne ce matin et là on vient décompresser en prenant un petit verre. La bière est bonne après, ça désaltère, mais c'était trop petit et le line-up pour avoir les billets, c'était assez long », notait Annie Bérard.

« J'espère que ça va être une tradition, lance néanmoins à ses côtés Rachel Paradis, c'est vraiment un beau festival avec un beau concept. »

Todd Pouliot avait déjà pris bonne note des améliorations que son équipe et lui pourraient apporter au festival pour l'édition de l'an prochain, si l'on se fie à ses propos.

« On apprend au niveau de la logistique évidemment, parce qu'on est nouveau dans l'événementiel, mais on l'a bâti en sachant très bien qu'on allait revenir l'année suivante », résume le président de la Grande coulée d'Orford.

« On va disperser les kiosques autrement pour laisser plus d'espace aux gens et que ce soit plus fluide et il y aura plus de producteurs, parce qu'ils vont avoir entendu parler de l'événement de cette année. On va réserver aussi beaucoup d'autres belles surprises », promet-il.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer